L’équipe de protection du chef de mission d’Eulex menacée

(crédit : Eulex Kosovo, archives, mars 2011)

(BRUXELLES2) L’équipe de protection rapprochée de Xavier Bout de Marnhac, le chef de mission “Etat de droit” EULEX au Kosovo est sur la sellette. Un expert international a été suspendu de ses fonctions et plusieurs autres membres du personnel transférés provisoirement dans d’autres fonctions au sein de la Mission, « en raison de problèmes de sécurité » indique la mission Eulex. Toutes les personnes ont travaillé dans le cadre de l’équipe de protection rapprochée du chef de mission, avec la responsabilité de sa sécurité physique. « La suspension et les transferts sont considérés comme une mesure de protection » estime-t-on à Pristina au siège de la mission Eulex.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).