Nouvelle naissance dans l’opération Sophia

L’équipe médicale et la mère après l’accouchement (Crédit : Marine espagnole)

(B2) Le printemps est arrivé de manière un peu particulière pour  l’opération EUNAVFOR Med / Sophia de lutte contre les trafics d’êtres humains et d’armes en Méditerranée. « Emmanuel ». C’est le prénom du bébé né dans la nuit du 20 au 21 mars à bord de la frégate Canarias (F-86), quelques heures après que sa mère, et 1800 autres migrants, aient été secourus au large de la Libye.

La mère sauvée au large de la Libye

La mer était agitée lundi 20 mars, et les navires de fortune des migrants tentant de rejoindre l’Europe ont rapidement fait naufrage. Au large des côtes libyennes, la frégate espagnole a coordonné le sauvetage de plus de 1800 migrants, lors de six interventions. En fin de journée, le Canarias met cap vers le port italien de Mesina. A son bord, 638 migrants dont neuf femmes enceintes. Parmi elles, Adesuwa, une jeune nigériane.

Naissance et baptême à bord

C’est vers minuit que la jeune femme a rompu les eaux et a été prise en charge par l’équipe médicale du navire. L’accouchement s’est déroulé sans aucune complication précise la marine espagnole. Emmanuel est né à 2h10, heure espagnole, en parfait santé. A la demande de la mère, catholique, et en profitant de la présence d’un aumônier, l’enfant a été baptisé. Son parrain est le médecin du navire qui a assisté à la naissance. 

Transfert vers un hôpital italien, sans polémique

A l’arrivé du navire à Mesina, mère et enfant ont été envoyés dans un hôpital de la ville. Ils seront ensuite pris en charge, comme n’importe quel migrant. Emmanuel, bien qu’étant né sur un navire espagnol, n’a pas automatiquement droit à la nationalité espagnole. Un débat qui semble avoir été tranché par l’Espagne, après la polémique de décembre dernier. Lire : Muna, le nouveau-né bébé ‘EUnavfor Med’ déclenche une polémique en Espagne

(Leonor Hubaut)

Lire : La frégate Canarias rejoint l’opération Sophia

Leonor Hubaut

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise Leonor Hubaut est journaliste. Diplômée en relations internationales de l'Université Libre de Bruxelles (mention mondialisation). Elle couvre pour B2 le travail du Parlement européen, les missions de la PSDC et les questions africaines. Spécialiste du Sahel.