Des Canadairs européens au secours du Portugal

L'incendie qui a éclaté à l'aube le 2 Septembre à Carragozela a nécessité l'intervention de 210 pompiers, 57 véhicules et un avion bombardier d'eau. L'incendie s'est répandu rapidement du district de Guarda au district de Coimbra (crédit : service d'incendie portugais)

(BRUXELLES2) Les feux de forêts qui ravagent le pays depuis plusieurs jours mettent le Portugal sous tension. Face à la situation, l’alerte rouge a été donnée ; le mécanisme européen de sécurité civile (MIC) déclenché. Et des renforts dépêchés sur place. Deux avions bombardiers d’eau français ont immédiatement été déployés sur zone, auxquels devraient venir s’ajouter deux avions espagnols supplémentaires. La situation portugaise est suivie de près à la cellule de crise “sécurité civile” de l’Union européenne.

L’avancée des flammes a été la plus grave à Ourem, dans la nuit de dimanche à lundi, faisant un mort (un agriculteur). Deux pompiers ont aussi été blessés dans l’accident de leur hélicoptère, un Kamov 32, alors qu’ils effectuaient un ravitaillement en eau dans un lac. Les autorités portugaises ont été mises en cause pour leur manque d’anticipation et le déficit de personnel à certains endroits. « Il y a un manque de pompiers » titrait dernièrement le Correio da Manhã pointant du doigt les déficits, que ce soit à Lisbonne – où il n’y a que 700 pompiers sur les 1200 normalement requis – à Coimbra ou Setúbal. C’est alors qu’ils se sont décidés à faire appel à l’aide européenne.

Le Portugal n’est pas le seul pays à bénéficier de cette solidarité européenne. Un hélicoptère slovaque est actuellement en renfort en Albanie et un Canadair italien devrait prochainement venir le seconder.

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise

Commentaires fermés.