Polonais et Suédois en « kot » à Alger

(BRUXELLES2) La Pologne et la Suède ont décidé de partager leurs locaux pour leur ambassade à Alger. Objectif : réduire de moitié les frais, selon un diplomate suédois. Ce ne sont pas seulement les locaux qui sont en effet mutualisés. Certains services sont aussi concernés : la réception, la cuisine, la cantine, l’entretien, le parking, le jardin… et la sécurité ! Ce sont ainsi des policiers militaires polonais qui gardent les locaux diplomatiques à Alger. Cette « mutualisation » ne se limite pas aux aspects logistiques. C’est la Pologne qui représente la Suède sur place pour les demandes de visas, sorte de « pooling and sharing » consulaire donc, qui pourrait faire des petits.  La Pologne envisage depuis quelques années de développer ce genre d’initiatives, en particulier dans le cadre du groupe de Visegrad (Pologne, République Tchèque, Slovaquie et Hongrie).

Il existe d’autres exemples de ce genre de coopération diplomatique entre les pays européens : celui des Nordic Embassies (en fait une ambassade commune des cinq pays nordiques à Berlin), entre l’Allemagne et le Royaume Uni au Kazakhstan, la France et l’Allemagne à Malawi, la Suède et l’Estonie au Caire, etc. Mais il ne s’agit généralement que de partager des locaux. La crise budgétaire qui affecte tous les budgets européens devrait multiplier ce genre d’initiatives, soit à titre bilatéral, soit multilatéral. Même si le développement de fonctions consulaires à l’intérieur des ambassades / délégations de l’Union européenne reste, pour l’instant, bloqué.

Lire aussi :