L’Absalon repère un grand camp de pirates près d’Hobyo

(BRUXELLES2) Avant de remonter vers la mer rouge et le Danemark, la frégate danoise Absalon (force de l’OTAN) a mené, début mars, le long des côtes somaliennes, une mission de repérage. Cette mission vaut le coup d’être détaillée. Car elle est symptomatique de la volonté des forces multinationales anti-pirates de ne plus rester en position de réaction face à une attaque mais d’aller au devant des pirates, de perturber leur bases arrières. Une volonté manifeste également pour la force européenne EUNAVFOR Atalanta qui va voir son mandat élargi (1).

CampPiraterieAbsalon-.jpg
Le camp pirates photographié par hélicoptère (Crédit photo : ministère danois de la défense)

« Nous avons pu repérer un des plus grands camps pirates sur la côte Est (près d’Hobyo) » a expliqué le commandant de l’Absalon, Dan Termansen. « Il y avait environ 125 hommes armés ». Sur les photos prises par l’hélicoptère, on remarque, en effet, de nombreux skifs, des bateaux plus grands (les bateaux-mères), des bidons d’essence, des moteurs hors bord ainsi que plusieurs véhicules 4×4 qui assurent la liaison avec les villages aux alentours, le ravitaillement et l’acheminement des hommes. Ce n’est pas un port en soi. Mais plutôt une zone de repos. L’arrivée du navire de guerre a un peu perturbé la vie sur la plage. Les pirates ont démonté le camp et sont partis ailleurs.

Durant l’opération, les Danois ont mis la main sur trois bateaux-mère. Pour éviter toute tentative d’assistance de la part de leurs collègues restés sur la plage, les bateaux ont été amenés à 12 miles des côtes puis détruits au canon. Les suspects ont été libérés. « Ils n’avaient rien fait d’illégal à ce moment » a expliqué Dan Termasen. « Les empreintes digitales des suspects ont cependant été pris. Et tout leur équipement (GSM…) saisi ».

(Nicolas Gros-Verheyde)

(1) Lire : Atalanta va recevoir le mandat de surveiller les côtes somaliennes

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).