7 pirates arrêtés en flagrant délit par une frégate espagnole (maj)

7 pirates arrêtés en flagrant délit par une frégate espagnole (maj)

ArrestPiratesSpsVictoria1-Eunavfor100803.jpg

(crédit photo : ministère ESP de la Défense / EUNAVFOR)

(BRUXELLES2) 7 pirates ont été appréhendés ce matin (mardi 3 août) par la frégate espagnole SPS Victoria, apprend-on du QG d’Atalanta, la mission européenne de lutte anti-piraterie.

Il est très tôt ce matin, quand la frégate espagnole a reçu un appel de détresse d’un chimiquier norvégien, le MV BOW SAGA, qui navigue dans le couloir de transit au milieu du Golfe d’Aden. Celui-ci est victime d’une attaque en règle de pirates avec tir sur le pont qui brisent plusieurs fenêtres. Les marins du Bow Saga se mettent en sécurité et retardent l’assaut avec l’application des Best Management Practices (1). Ce qui permet à l’hélicoptère de la frégate espagnole d’arriver. Au vrombissement de l’engin, les pirates commencent à fuir. Mais ils sont stoppés par les tirs de sommation venus de l’hélicoptère, rejoints par la frégate. Au fond du skiff, les marins espagnols ont trouvé des armes. Il n’est pas encore précisé si les pirates arrêtés font partie de la même organisation qui a saisi le MV Suez hier.

(mise à jour 4/8) Les pirates ont été relâchés au large de la Somalie, a annoncé le QG d’Atalanta. En cause, indiquent les militaires, « l’absence de cadre légal et les contraintes de délai ne permettaient pas de poursuivre en justice les 7 suspects de façon sûre« . Cela souligne « la nécessité de poursuivre les efforts pour harmoniser le dispositif de poursuites judiciaires ».

(Nicolas Gros-Verheyde)

(1) Lire : Piraterie – l’ABC pour prévenir les attaques pirates : dernière édition !