Takuba. Une agence de l’OTAN va assurer la logistique du camp de Menaka

(B2) L’agence OTAN de soutien et d’acquisition (NSPA) a signé avec la France un accord en vue de fournir un soutien logistique à la task-force Takuba.

Un camp pour 500 personnes

Selon l’arrangement technique, conclu le 9 juin (1), la NSPA va assurer les besoins logistiques du camp de la force Takuba situé à à Menaka, dans l’Est du Mali. Un camp déjà construit (par les Français notamment) et qui peut accueillir 500 personnes (2). Ce soutien couvre tant l’alimentation, le soutien ‘base vie’ (par exemple la laverie ou la lutte contre les parasites, l’ingénierie, la maintenance des infrastructures, le carburant. Il prévoit également les transports terrestres et aériens intra-théâtre. Le personnel ‘NSPA’ chargé de la coordination du projet est attendu sur place d’ici à la fin de l’été. Une ‘base logistique’ sera mise en place à l’occasion.

Une triple première

C’est la première fois qu’une organisation internationale vient prêter concours à la task-force Takuba. C’est également la première fois que la France, en tant que « nation-cadre » d’une force multinationale, fait appel à cette aide. C’est également « la première fois que cette agence de l’OTAN apporte une aide à une force non-OTAN » précise-t-on à Luxembourg, le siège de la NSPA. La task-force Takuba est une force multinationale. Et à Menaka, ce sont surtout les Suédois qui sont présents.

(Nicolas Gros-Verheyde)

  1. Cet accord n’a fait l’objet d’une communication publique qu’après le sommet de l’OTAN, le 15 juin.
  2. La NSPA ne batit pas le camp militaire (comme mentionné par erreur dans une première version, mais assure seulement son soutien et construit une base logistique.

Mis à jour sur le soutien logistique le 22 juin

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.