Une patrouille de l’OTAN en Mer noire. Acte non anodin

(B2) Quatre navires de l’OTAN sont arrivés à Odessa (Ukraine) après avoir pénétré en mer Noire

L’arrivée du HMS Duncan à Odessa (crédit : OTAN / Exercice Sea Breeze)

Mission de la patrouille navale de l’Alliance atlantique arrivée dans le port ukrainien de la Mer noire jeudi (4 juillet) : « effectuer une patrouille de routine visant à renforcer l’interopérabilité avec les Alliés et à renforcer la coopération avec les partenaires de l’OTAN » selon le communiqué officiel.

Un message très politique

Cette visite n’a pas que des aspects techniques. Elle porte un message très politique vis-à-vis de la Russie : que les alliés de l’OTAN ne sont pas disposés à abandonner l’Ukraine à son sort. « Bien que n’étant pas membre de l’OTAN, l’Ukraine est un partenaire de grande valeur pour l’OTAN » indique-t-on à l’Alliance. Au cours de la patrouille, le SNMG2 prévoit ainsi d’effectuer une visite portuaire en Ukraine, partenaire de l’OTAN, et de participer à l’exercice Sea Breeze, organisé conjointement par les États-Unis et l’Ukraine.

Un moyen de perfectionner les techniques

« C’est une excellente occasion pour nos marins de perfectionner leurs compétences et de travailler ensemble, des liens qui unissent nos nations alliées et partenaires » a déclaré le commodore Josée Kurtz de la Marine royale canadienne, qui dirige le groupe deuxième groupe maritime de l’OTAN.

Plusieurs navires dont un navire espion

Le SNMG2 comprend, outre le navire amiral (canadien) NCSM Toronto (FFH-333), le destroyer britannique HMS Duncan (D-37) et la frégate turque TCG Turgut reis (F-241), rejoints sur place par la frégate roumaine ROS Regele Ferdinand. La frégate française Courbet et le navire collecteur de renseignements de la marine français, le FS Dupuy de Lome (A-759) participe aussi à l’exercice.

Une circulation régulière

Ce type de visites n’est pas une nouveauté. Les forces navales permanentes effectuent également des patrouilles régulières dans les eaux internationales de la mer Noire. Visites courtes et encadrées par la convention de Montreux qui définit le passage de navires militaires dans le Bosphore. L’OTAN compte aussi trois pays riverains qui ont (Bulgarie, Roumanie, Turquie)

(NGV)