Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix l’UE (PSDC) – été 2015

Dernières nouvelles des missions de maintien de la paix l’UE (PSDC) – été 2015

(B2)

Méditerranée. Nouvelle mission aérienne de renseignement

Un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale française a effectué à la mi août (les 12, 13 et 15 août 2015) une mission de renseignement sur les activités de trafic dans cette zone pour le compte de l’opération maritime de l’UE (EUNAVFOR Med). C’est la seconde mission de ce type effectuée par la marine française.

Drežnica (Bosnie-Herzegovine). Education au risque de mines pour des enfants 

Session pratique de formation à la détection et réaction face à une mine (Crédits: EUFOR Althea)

Pour qu’ils sachent réagir face à une mine, les enfants sont confrontés à plusieurs modèles.  (Crédits: EUFOR Althea)

Des enfants venant d’écoles multi-ethniques de Zenica, Tuzla, Mostar et Sarajevo ont participé à un camp de sensibilisation sur les risque des mines, organisé par l’opération militaire de l’UE en Bosnie-Herzégovine (EUFOR Althea), du 29 juin au 3 juillet. Les enfants ont eu l’occasion de voir l’étendue du territoire qui est encore contaminée par les mines, et le danger que représentent tant ces mines que les munitions non explosées. L’escalade a été l’activité sportive protagoniste du camp. Celui-ci a été organisé par l’équipe autrichienne de CIMIC. « Nous avons pensé que l’escalade serait un parfait moyen pour inciter les enfants de différentes ethnies à travailler ensemble. Certains enfants doivent encore apprendre qu’il y a une menace, et la façon de traiter avec elle  » a déclaré le premier lieutenant Andreas Grassberger.

Lviv (Ukraine). Extension du projet de reforme de police 

Après l’expérience, réussie, sur un secteur de la police régionale de Lviv, la mission consultative de l’Union européenne (EUAM Ukraine) a décidé d’étendre l’expérience à quatre nouveaux districts. Suivant l’exemple de la station de police de Sambir, les nouvelles équipes d’intervention agiront désormais dans les districts de Staryy Sambir, Turka, Zhovkva et Mostyska. Dans cette zone vivent 200.000 citoyens. Depuis juin, le poste de police de Sambir a significativement amélioré le temps de réaction de ces unités d’intervention, réduit à quelques minutes. Les citoyens ont doublé les appels à l’Unité d’intervention d’urgence, « preuve du renouveau de confiance en la Police » souligne-t-on à EUAM Ukraine. Voir la video explicative ici.

Somalie. Sauvetage d’un navire échoué sur une plage somalienne 

(Crédits: EU NAVFOR Somalia)

Le navire de pêche FV Al Amal échoué sur une plage somalienne vu de l’avion de surveillance espagnol P3 Orion (Crédit: EU NAVFOR Somalia)

Les avions de patrouille maritime de l’Opération anti-piraterie de l’UE (EUNAVFOR Atalanta) ont permis aux forces somaliennes de mener avec succès, vendredi 7 août, une opération de sauvetage de l’équipage d’un navire de pêche yéménite. Des problèmes de moteur avait obligé le FV Al Amal à lancer un appel de détresse, après avoir échoué sur une plage de Somalie.
Le commandant du navire espagnol ESPS Galicia, en patrouille dans la zone, le contre-amiral Alfonso Fernández Gómez de Córdoba, a aussitôt mis à disposition un avion de surveillance pour contrôler la plage où le navire marchand a échoué, et transmettre des informations aux autorités locales.

Mogadiscio (Somalie). Formation de terrain pour la Garde Côtière somalienne 

Techniques d’intervention, détention et utilisation de la force non létale, prévention des conflits (et de manutention, de négociation, de médiation), techniques médico-légales, technique de navigation radar, lecture de carte… voici certains des sujets étudiés par les 29 gardes côtes somaliens qui ont participé à une formation de douze semaines organisé par EUCAP Nestor, pour les familiariser avec leur rôle de police civile. Basé sur les normes internationales de police, un accent particulier a été mis sur les questions liées à la police maritime.  À cette fin, divers scénarios ont été présentés par les experts pendant le cours, à travers des séances pratiques s’appuyant sur des informations réelles du terrain. Avant de recueillir leurs certificats de participation, les stagiaires ont pris part, le 6 août, à un exercice au cours duquel ils ont dû démontrer leurs capacités à utiliser et ajuster un radar maritime (compétences de navigation), recueillir et conserver les preuves et traces d’une scène de crime, à menotter des suspects dans diverses situations et réaliser une fouille corporelle avec et sans détecteur de métal.

Koulikoro (Mali). Exercice de simulation d’explosion d’un IED et évacuation des blessés 

Evacuation d'un blessé par hélicoptère. (Crédits: EUTM Mali)

L’exercice a impliqué l’évacuation d’un blessé par hélicoptère. (Crédits: EUTM Mali)

Koulikoro a été le théâtre d’un nouveau exercice de simulation. Une attaque avec un explosif improvisé (IED) faisant plusieurs blessés graves en plein camp d’entrainement a déclenchée toutes les procédures d’évacuation médicale, notamment le déploiement sur zone de l’équipe médicale d’urgence. Le transport des blessés s’est fait par ambulance et par air, vers le « Rôle 2 » (hôpital de campagne), situé dans la ville de Koulikoro. La deuxième partie de l’exercice, qui devait se dérouler de nuit a été annulée en raison des mauvaises conditions météorologiques. Ce type d’exercice est désormais effectué à chaque nouvelle rotation des membres de la Force de Protection, de sorte que chaque membre puisse être familiarisé avec ces procédures médicales.

Dosso (Niger). Formation de gestion de crise et planification d’urgence

Groupe de participants du Gouvernorat de Dosso avec le chef des opérations, les experts d'EUCAP et les officiers supérieurs nigériens. (Crédits: EUCAP Sahel Niger)

Groupe de participants du Gouvernorat de Dosso avec le chef des opérations, les experts d’EUCAP et les officiers supérieurs nigériens. (Crédits: EUCAP Sahel Niger)

Du 27 au 31 juillet 2015, une nouvelle formation en gestion de crise et planification d’urgence a été dispensée au quartier général d’EUCAP Sahel Niger pour 21 cadres du Gouvernorat de Dosso. Les cours ont été élaborés afin de rendre les PC mixtes régionaux pleinement opérationnels, en améliorant leurs capacités de coordination et de planification en matière de gestion de crises. Le commandant adjoint de la Gendarmerie du Niger, le Colonel Salifou WAKASSO et du responsable de la formation des Forces armées nigeriennes, le Colonel-major Oumaraou Namata se sont déplacés pour remettre les diplômes aux stagiaires.

EUCAP Sahel Mali atteint sa vitesse de croisière : plus de 360 maliens formés

Un agent de police féminin en formation de droits de l’Homme et Genre (Crédits: EUCAP Sahel Mali)

La mission de renforcement des capacités des forces de sécurité intérieure maliennes, EUCAP Sahel Mali, a atteint sa vitesse de croisière avec la réalisation d’un grand nombre de formations et d’activités de conseil pour de la Police, la Gendarmerie et la Garde Nationale. 360 cadres et nouveaux formateurs ont déjà reçu des formations (de 2 à 4 semaines) dans les domaines du management, de la déontologie et de l’éthique, des droits de l’homme et du genre, ainsi que dans les domaines du commandement opérationnel et des compétences professionnelles (sécurité publique générale, police judiciaire et contre-terrorisme, maintien de l’ordre, renseignement, gestion des ressources humaines, contrôle des frontières) selon leur unité d’appartenance. « Six mois après son lancement officiel, la Mission, est arrivé à sa pleine capacité opérationnelle avec environ 70 experts internationaux sur place, dont une grande partie est issue des services de police et de gendarmerie européens. », a souligné le Chef des opérations, John Veneau, le 1er août.

Bangui (République Centrafricaine). Visite au camp de formation Kde assai 

20150717

Le général de Rousiers a également rencontré la présidente de la RCA Catherine Samba-Panza, le Premier ministre Mahamad Kamoun, la ministre de la Défense, le chef de mission de l’Union africaine  et le Secrétaire général de la Minusca. (Crédits: EUMAM RCA)

Le général Patrick de Rousiers, président du Comité militaire de l’Union européenne, s’est rendu le 17 juillet à Bangui pour visiter la mission européenne de formation de l’armée centrafricaine (EUMAM RCA). Il a visité le camp de formation de Kassai pour obtenir une impression de première main de son état. Une fois reconstruit, le camp Kassai devrait devenir l’une des plus importantes installations de formation des Forces armées centrafricaines (FACA). Le général de Rousiers a souligné l’importance de la contribution d’EUMAM à l’approche globale de l’Union européenne en RCA: « Je félicite chacun d’entre vous sur ce que vous avez accompli ici jusqu’à présent. Il n’est pas facile, mais c’est un travail important. En conseillant sur les procédures de base dans le flux de travail du ministère de la Défense et l’état-major des FACA, vous avez contribué à leur fondation stable. Pourtant, il reste beaucoup à faire dans la préparation d’une réforme du secteur de la sécurité. »

(nouvelles rassemblées par Leonor Hubaut)

Lire aussi sur les missions de la PSDC: