Les seniors des marines somaliennes à Djibouti

(BRUXELLES2) Organiser une formation sur la sécurité maritime. Cela n’a en soi rien d’extraordinaire. Quand cette formation se déroule à Djibouti et qu’elle regroupe, une douzaine de participants de haut niveau, en provenance de Somalie et et du Somaliland, cela revêt une autre saveur.

Les Européens de la mission EUCAP Nestor viennent ainsi de terminer une formation à Djibouti, qui s’est déroulée durant deux semaines (du 26 mai au 6 Juin) pour des participants, venus de Mogadiscio, de Garowe, de Bossaso, de Berbera et d’Hargeisa. Ce qui est en soi une première. Parmi eux, on pouvait remarquer l’amiral Said Yussuf, commandant adjoint de la marine somalienne et des Gardes-Côtes, l’amiral Osman Abdi Ahmed, chef de la Garde côtière du Somaliland, et Abdirahman Sakaria du cabinet du président du Puntland.

L’objectif de ce cours pilote — ainsi que l’expliquent ses promoteurs — était « de renforcer les capacités des participants à contribuer à la conception de leur pays dans la sécurité maritime et de renforcer leurs capacités opérationnelles ». Les discussions et liens créés avec les homologues djiboutiens de la Marine, la Garde côtière comme des administrations portuaires ont été une occasion « de réseautage régional fort précieux » pour l’avenir. Ce cours devrait donc avoir des suites.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.