Les 11 pirates du Nivose condamnés à 20 ans de prison au Kenya

(BRUXELLES2) Appréhendés début mai 2009 par les marins français, 11 suspects viennent d’être récemment condamnés, à 20 ans de prison, à Mombasa (Kenya). Une peine qu’on peut relativement lourde par rapport aux peines habituellement infligées au Kenya. La « Magistrate » kenyane a eu la main lourde dans son jugement prononcé le 19 avril dernier. Dans une affaire similaire, arrêtés par la même frégate au même moment, les suspects n’avaient été condamnés qu’à 5 années de prison. Mais il faut dire que les circonstances ne plaidaient pas pour les accusés.

Les pirates sont repérés d’abord par un avion de patrouille maritime espagnol. Alertée, la frégate française Nivose dans une manoeuvre digne des manuels de bataille navale, se place alors face au soleil pour aveugler les pirates. Ceux-ci se laissent prendre au piège et s’apprêtent à lancer une attaque sur le Nivose. Ils se rapprochent à grande vitesse quand le capitaine du bord décide de les intercepter. Après survol par l’hélicoptère Panther, les équipes d’abordage trouvent à bord des armes, preuve évidente, d’une implication dans la piraterie.

Lire aussi : 11 pirates arrêtés par le Nivose condamnés à 5 ans de prison

Vous pouvez lire aussi sur Paris Match un récit d’un de leurs reporters embarqués sur le Nivose à ce moment

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter