La crise a du bon… Le recrutement dans les armées facilité

(B2) Ce serait un des « bienfaits » de la crise économique. Les armées professionnelles qui peinaient jusqu’ici, en Europe, à recruter font aujourd’hui le plein. Le ministère de la Défense néerlandais, selon un bilan publié dans la presse, a ainsi reçu au premier semestre 2009 deux fois plus de candidats que durant la même période en 2008, selon NRC Handelsblad. Durant ces six mois, plus de 13.000 personnes se sont, en effet, présentées contre un peu plus de 7.000 l’année précédente. L’armée offre cette année 7000 postes. La crise économique n’explique pas tout selon les spécialistes du recrutement : davantage d’attention est portée aux candidats père ou mère de famille avec des possibilités plus étendues de garde d’enfant qu’auparavant. Une évolution similaire a été constatée dans plusieurs pays européens. En Espagne, l’armée qui peinait à recruter ayant à peine un candidat valable pour un poste, a désormais plus de possibilité de choix (3 candidats valables pour un poste).

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).