Des cabines de traduction blindées pour les opérations de la PESD

Share

Avec 22 langues, les soldats ou civils envoyés en mission PESD peuvent avoir des problèmes de compréhension entre ex. Aussi, très officiellement, Karl Von Wogau le président de la sous-commission Défense et Sécurité du Parlement européen, a demandé, ce 1er avril, aux Etats membres de procéder à «l’acquisition de cabines d’interprétation blindés. Ceci afin de garantir que, même dans des situations dangereuses, chacun pourra parler dans sa langue et obtenir une traduction simultanée.» Lire le communiqué (en allemand).

Maj : Le poisson d’avril du Parlement: les cabines blindées