Dernières nouvelles des missions et opérations de maintien de la paix de l’UE – PSDC (mai 2021)

(B2) Un entraînement sur des routes accidentées, un projet sur la protection du patrimoine, une nouvelle compagnie mobile de contrôle au frontières et une opération de déminage. Retour sur l’actualité du mois de mai au sein des missions et opérations de maintien de la paix de l’UE-PSDC

Ras Ajdir (Libye). Aux frontières entre la Tunisie et la Libye

Ras Ajdir est le poste frontière avec la Tunisie « le plus fréquenté de Libye ». En moyenne, 5 000 personnes passent par là chaque jour, et parfois jusqu’à 11.000. La mission d’assistance frontalière à la Libye (EUBAM Libya) ne s’y était pas aventuré depuis 2014. Mi-mai, la première d’une série de visites a pu avoir lieu. D’autres sont prévues. L’enjeu est de mener une évaluation complète des besoins de ce poste, afin de savoir comment la mission peut aider au mieux les diverses agences libyennes de sécurité et de gestion des frontières sur place. Détails ici

Visite du poste frontière de Ras Ajdir, à 170 km de Tripoli, par le chef des opérations et des chefs des unités de gestion des frontières et de maintien de l’ordre (crédit : EUBAM Libya)

Irak. La sécurité passe aussi par la protection du patrimoine 

La mission d’assistance à la réforme du secteur de la sécurité (EUAM Iraq) se lance dans deux nouveaux projets. L’un porte sur la protection du patrimoine culturel, convoité par le crime organisé et le terrorisme pour ses atouts autre que culturels… (1) L’autre vise à la mise en œuvre d’un « concept professionnel de leadership stratégique de haut niveau et de gestion du changement de la réforme du secteur de la sécurité (RSS) » au sein du ministère de l’intérieur irakien. L’Allemagne vient d’apporter un soutien (financier) à ces deux projets. Détails ici

L’ambassadeur d’Allemagne en Irak, Ole Diehl, a signé les deux accords de projet avec le chef de la mission EUAM Irak, Christoph Buik. (crédit : EUAM Irak)

Kladanj (Bosnie-Herzégovine). Opération déminage

2,18 km². Le bout de terre n’est pas immense, mais vallonné, boisé et parsemé de mines… L’opération de déminage qui y a débuté début avril, prendra donc du temps. Elle ne se terminera qu’en mai 2022. Deux équipes de déminage manuel des forces armées de Bosnie-Herzégovine se chargent de la préparation mécanique du sol. Le général de division Alexander Platzer de l’opération militaire de l’UE de stabilisation en Bosnie Herzégovine (EUFOR Althea) s’est rendu sur place. Détails ici

(crédit : EUFOR Althea)

Kati (Mali). Sortie de route maîtrisée ! 

S’entrainer à la conduite hors route. Cela fait partie des cours pratiques suivis par douze sous-officiers de l’armée malienne (FAMa). La formation, de trois semaines, a été assurée par des instructeurs de la mission de formation de l’UE de l’armée malienne (EUTM Mali), à l’école de conduite de l’armée malienne de Kati, dans la région du Koulikouro. Détails ici

La conduite sur terrains accidentés ne s’improvise pas toujours… (crédit : EUTM Mali)

Niamey (Niger). Nouvelle compagnie mobile de contrôle des frontières

Afin d’assurer une meilleure surveillance de la frontière entre le Niger et le Burkina Faso, un protocole d’accord a été signé le 4 mai, pour la création de la troisième compagnie mobile de contrôle des frontières (CMCF) entre la mission de l’UE de soutien aux forces de sécurité intérieures (EUCAP Sahel Niger) et le ministère de l’Intérieur du Niger. Dans la phase initiale, l’Allemagne fournit un montant de 2,7 millions € pour une réalisation totale estimée à 10 millions €. Détails ici

(crédit : EUCAP Sahel Niger)

Kiev (Ukraine). Formation aux méthodes d’interrogatoire pour mineurs

La mission de conseil aux forces de sécurité intérieure ukrainiennes (EUAM Ukraine) a présenté ce mois-ci aux policiers et aux juges ukrainiens les meilleures méthodes pour interroger des mineurs dans le cadre de procédures pénales. Cette formation a été donnée par des experts de la police finlandaise spécialisés dans les enquêtes sur les crimes contre les enfants. L’événement en ligne a réuni des représentants des forces de l’ordre de la région de Kharkiv (deuxième plus grande ville d’Ukraine). Détails ici

Les experts de la police finlandaise (crédit : EUAM Ukraine)

Méditerranée. Assistance médicale à bord

L’assistance en cas d’urgence sanitaire en mer, c’est vital. Et c’est l’enjeu de accord signé entre l’opération européenne de contrôle de l’embargo vers la Libye (EUNAVFOR MED Irini) et la Fondazione Rava. Celle-ci va lui fournir du personnel médical, paramédical et de l’expertise. La première étape sera la dispense d’un cours BLSD (Basic Life Support and Defibrillation) en faveur du personnel du quartier général de l’opération. Détails ici

Le Commandant de l’opération IRINI, l’amiral Fabio Agostini, et Mariavittoria Rava, présidente de la  Fondazione Francesca Rava (crédit : EUNAVFOR Med Irini)

Golfe d’Aden. Premier exercice trilatéral tactique entre forces navales

20 heures durant, le navire amiral de l’opération de l’UE EUNAVFOR Atalanta, l’ITS Carabinier, le destroyer JS Setogiri de la force d’autodéfense maritime japonaise, les patrouilleurs des garde-côtes djiboutiens et la marine djiboutienne ont participé à un exercice conjoint en haute mer. Leur objectif est de renforcer les procédures tactiques entre les marines en cas de piraterie maritime. Sur le terrain, les équipes mettent déjà en pratique du renforcement souhaité par l’Union des activités conjointes pour promouvoir la sécurité maritime dans la région indo-pacifique. Détails ici

(crédit : EUNAVFOR Atalanta)

(informations recueillies par Emmanuelle Stroesser et Jean-Stanislas Bareth, st.)

  1. Lire aussi l’article paru sur B2 (La politique étrangère de l’UE s’envole au secours de l’héritage culturel) qui explique que la protection de l’héritage culturel doit être un moyen de gestion des crises et des conflits pour le service européen pour l’action extérieure (SEAE)

NB : Pour tout connaitre des dernières évolutions de la politique de défense européenne, n’hésitez pas à vous procurer la nouvelle ‘boîte à outils’ de la défense européenne, qui vient de paraître, ainsi que notre ouvrage de référence sur la PSDC

Lire aussi sur le B2 Pro (parus en mai) :

Et sur le blog : 

Emmanuelle Stroesser

Journaliste pour des magazines et la presse, Emmanuelle s’est spécialisée dans les questions humanitaires, de développement, d’asile et de migrations et de droits de l’Homme.

Inscrivez-vous à notre newsletter