Un Antonov 26 affrété par Barkane s’écrase au large d’Abidjan

(B2) Un avion Antonov 26, affrété par l’armée française, dans le cadre de l’opération Barkhane, a raté son atterrissage près de l’aéroport d’Abidjan, samedi (14 octobre), et s’est écrasé en mer tout près du rivage.

Quatre Moldaves (pilote, copilote et mécaniciens) ont été tués et deux autres blessés – l’avion étant affrété auprès d’une compagnie moldave Valan International Cargo Charter. Quatre Français (trois militaires et un civil) selon une source militaire française citée par l’AFP ont également été blessés dans l’accident. Ils ont été pris en charge dans le camp militaire français, qui est tout près de l’aéroport Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan.

L’avion était parti de Ouagadougou (Burkina Faso) à destination de la capitale ivoirienne. Les conditions météorologiques étaient très mauvaises, sur Abidjan, avec de fortes pluies. L’avion transportait du fret civil à bord (unités de climatisation), selon la compagnie aérienne Valan. Celle-ci fournissait l’Antonov 26 au ministère français de la Défense depuis octobre 2014, au départ via l’entreprise française ICS (International Chartering System SA), fondée par Christian de Fauque de Jonquières.

(NGV)