Grosse fuite à la Commission européenne

(BRUXELLES2 – exclusif) C’est un gros bug – à moins que ce ne soit plutôt une cyberattaque – que vient de subir la Commission européenne sur son site web (europa.eu). Durant plusieurs jours, les données personnelles de certains fonctionnaires et agents de la Commission, issues du répertoire interne ont été rendues publiques, visibles tout un chacun. Rien de très grave en soi : on pouvait consulter ainsi la photo, la localisation du bureau, une description de l’emploi, etc.). Les adeptes de la transparence en seront ravis. Les personnes travaillant sur des postes sensibles (sanctions et mesures restrictives, pays tiers, concurrence, …), ou pouvant faire l’objet de pressions, diverses et variées, beaucoup moins. Apparemment, on ne peut pas dire que les services de sécurité comme les services informatiques de la Commission européenne aient été très efficaces. Puisque l’accès à ces données a, apparemment, été rendu possible du 31 mars au 28 avril. Heureusement précise la Commission dans un mail adressé à tout son personnel « la détection d’un accès possible a été immédiatement bloqué ». Traduction en langage européen « immédiatement » = un mois… Mais tout est rentré dans l’ordre. Enfin presque. « Pour exclure de tels incidents, nous allons stocker l’annuaire interne de la Commission sur une plate-forme un peu plus sécurisée ». On est rassuré ! 😉

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).