Pirates suspects arrêtés par le De Grasse

(BRUXELLES2) Les marins de la frégate De Grasse n’auront pas vraiment eu le temps de fêter le nouveau statut de navire-amiral de la force européenne anti-piraterie EUNAVFOR. L’hélicoptère du navire danois Esbern Snare de la flotte de l’OTAN (CTF 508) les a alertés de la présence d’un navire suspect, avec échelle à bord et de nombreux fûts d’essence, dans cette partie orientale du Golfe d’Aden. Il n’a cependant pas pu intervenir. L’hélicoptère de la frégate italienne Libeccio a alors pris le relais, pour tenter de stopper les suspects. Ceux-ci se sont entêtés, malgré trois tirs de sommation. Le De Grasse a, à son tour, envoyé, son hélicoptère et surtout ses équipes de « visite » qui ont appréhendé les pirates et saisi le matériel. Il sera difficile de traduire ces suspects en justice, aucun flagrant délit ne pouvant leur être imputé.

(Nicolas Gros-Verheyde)