L’Union africaine invite l’UE à former les soldats somaliens

Share

(BRUXELLES2) C’est une lettre de quelques paragraphes, envoyée par la Commission de l’Union Africaine (UA) à l’ambassadeur suédois en poste à Nairobi, qui représente, lui, l’Union européenne. La lettre peut paraître bien anodine. Mais elle est le préalable nécessaire à la mise en place de l’opération militaire de l’UE. L’UA confirme ainsi l’intérêt de l’Union africaine à voir se développer la mission de l’UE pour former les soldats somaliens.

C’est, en effet, une des tâches majeures de l’AMISOM que d’assister à la mise en place d’un plan de stabilisation et de sécurité nationale en Somalie. L’AMISOM a d’ailleurs déjà entraîné des troupes, avec la France et Djibouti – rappelle la lettre, en fournissant dans une caserne militaire de quoi recevoir un soutien nécessaire en nourriture, services sociaux et formation. Ce type de services devrait être fourni aux futures recrues « dans l’objectif d’assurer leur subsistance et éviter de les perdre dans des clans de milices et des extrémistes« .

Un accord cadre. L’Union africaine propose ainsi d’avoir un accord cadre entre les deux institutions « pour définir les rôles et responsabilités de chaque entité, durant et après l’entraînement« . Une équipe pourrait ainsi être mise en place pour mettre au point un projet d’accord, prenant en considération la planification européenne.

(NVG)