Les Irlandais rechignent à faire les gardes, Nash se fâche

Share

(BRUXELLES2) Le général Nash, commandant l’opération Eufor Tchad RCA aurait écrit directement au responsable des forces irlandaise, le dernier week-end si on en croit nos confrères du Irish Independant. Le général était un peu emmerdé par la réponse irlandaise à la requête du commandant de la force sur place, le général Ganascia. Après le départ des Suédois, rentrés à la maison, se posait la question de la garde statique du camp d’Abéché. Les Suédois effectuant en effet cette tâche (avec les Finlandais si mes informations sont exactes). Le général français avait donc demandé à chaque force en présence (Français au centre, Polonais au nord, Irlandais au sud), de venir assurer à tour de rôle, par rotation, ce service. Mais les officiers Irlandais sur place ont répliqué par un « caveat » (une opposition en latin), en clair une restriction à l’emploi des troupes qui oblige à étudier chaque nouvelle requête sur une base du cas par cas. Ils estiment que cette requête n’était pas prévue au départ. Ce déploiement signifie 30 hommes mobilisés au lieu d’être utilisés en cas d’attaque soulignent-ils.

(NGV)