Le représentant spécial Soudan cherche un responsable de la sécurité (maj)

le jour de l'indépendance du Sud Soudan (crédit : ONU)

(BRUXELLES2) Plus que quelques jours pour répondre à l’appel à recrutement du représentant spécial de l’UE au Soudan et au Sud Soudan. On recherche ainsi un responsable de la sécurité, en détachement d’un Etat membre. Celui ou celle-ci aura pour charge d’améliorer et d’adapter les mesures de sécurité et de fournir au Représentant Spécial de l’UE et à son équipe tous les conseils et recommandations nécessaires afin d’assurer leurs sécurités. Basé à Khartoum, le futur responsable devra s’attendre à voyager régulièrement à Juba et dans d’autres régions tant au Soudan qu’au Sud Soudan. Le poste de représentant spécial (RSUE) est, en effet, scindé entre deux bureaux respectivement basés dans chaque capitale. Le RSUE est d’ailleurs en passe de recruter deux conseillers politiques qui auront leur siège dans chacune des capitales.

Conditions

Comme d’habitude, le poste est ouvert aux citoyens de l’UE exclusivement. Les candidats doivent détenir un diplôme militaire ou de police et compter au minimum trois années d’expérience professionnelle en tant que chargé de sécurité de mission (qui ne doivent pas dater de plus de 2 ans) ou avoir une formation professionnelle de sécurité sur le terrain associée à nouveau à trois années minimum d’expérience professionnelle dans le domaine de sécurité de terrain pour une organisation internationale impliquée dans la gestion de crise (ONU, OSCE, ICRC, …etc.) – à nouveau, l’expérience ne peut dater d’avant septembre 2010. Le parcours professionnel des candidats doit mettre en évidence des capacités de gestion et de responsabilité et une expérience en Afrique (de l’Est) ou au Moyen-Orient est vivement appréciée. Il reviendra également au chargé de sécurité de tenir à jour un rapport de sécurité et de s’assurer de la protection des données sensibles. Pour cela, les candidats doivent obligatoirement bénéficier d’une habilitation européenne au niveau top secret, délivrée par l’Etat membre de résidence. Le recrutement s’effectuera en détachement. Cela signifie que « seules les propositions reçues via les canaux officiels des Etats membres seront prises en considérations ». Le salaire continue, en effet, d’être assuré par l’Etat membre d’origine.

La durée du service est de trois mois et débutera en octobre. Une pré-sélection aura lieu à partir du 10 septembre, date butoir d’application et les candidatures doivent être envoyées, via le formulaire, à eusr.sudan@eeas.europa.eu

NB : contrairement à ce qu’une première version laissait entendre il s’agit bien d’un recrutement pour le représentant spécial et non pour la mission Euavsec – déployée, elle, uniquement au Sud Soudan.

Documents :

  • Formulaire d’application ici
  • Le détail de l’offre ici

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise

Commentaires fermés.