Une dérogation « diplomatique pour le Belarus

(B2) les 27 ministres des affaires étrangères doivent adopter une dérogation au gel des avoirs établi pour la Biélorussie, particulièrement pour que « des fonds ou des ressources économiques puissent être débloqués ou mis à disposition aux fins officielles des missions diplomatiques ou consulaire ou des organisations internationales qui bénéficient d’immunités en vertu du droit international ».

Lire aussi :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.