Cathy à Tripoli pour ouvrir la délégation de l’UE

(BRUXELLES2) Chut, c’est un secret… de Polichinelle. La Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton, sera à Tripoli samedi (12 novembre). Quelques heures avant la réunion des ministres des Affaires étrangères des 27 (lundi 14 novembre), elle inaugurera notamment la délégation de l’Union européenne dans la capitale libyenne. Un acte hautement symbolique qui signifie pour l’UE le début d’un processus de normalisation après la mort du Colonel Kadhafi et l’arrivée d’un nouveau gouvernement. La délégation devrait être dirigée par James Moran, directeur pour l’Asie au service diplomatique européen (SEAE).

L’ouverture d’une délégation en Libye – la 136e – était prévue sur le planning de la Commission européenne dès 2010. Mais elle avait dû être reportée du fait du conflit civil. L’Union européenne avait ouvert, très vite, du côté des insurgés, à Benghazi, un office de liaison technique. Ce qui était une première, l’UE n’ayant jamais officialisé aussi haut des contacts avec un organisme en lutte contre le pouvoir légitimement reconnu.Plusieurs missions “exploratoires” se sont également rendus en Libye durant le récent conflit à la fois pour évaluer la situation humanitaire et sécuritaire, et aussi entretenir des contacts politiques tant avec les représentants de la Libye nouvelle qu’avec l’ancien pouvoir de Kadhafi.

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.