Le jour où la révolution égyptienne triomphe, où était Cathy Ashton ?

Où était Cathy Ashton, la Haute représentante pour les Affaires étrangères de l’UE, le vendredi où est tombé Moubarak ? La question est sans doute peu intéressante, comme m’a précisé un porte-parole de la Commission : « les moyens modernes (électronique, téléphone…) permettent de travailler à distance… ». Mais elle est symptomatique d’un état d’engagement. Selon nos informations, vendredi 11 février, Cathy Ashton était, en fait, tout simplement rentrée chez elle à Londres, après son déplacement à New-York aux Nations-Unies (*). Et c’est, au dernier moment, qu’elle a décidé de revenir à Bruxelles, pour faire le point et une courte déclaration devant la presse (à 18h50, voir la vidéo). Ouf ! L’honneur était donc sauf. Peut-être faudrait-il songer à déménager le siège du « Haut représentant » à Londres…

(*) Les porte-paroles de Me Ashton n’ont pas voulu confirmer cette information. Mais ils n’ont pas aussi voulu la démentir, se contentant d’une subtile réponse ‘de coté’. L’un m’a précisé : « Honnêtement, je ne sais pas« . L’autre m’a indiqué : « Elle était là, en live pour la conférence« .

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter