Les Néerlandais (et Belges) mettent fin à leur mission aérienne en Irak et Syrie

(B2) Les Pays-Bas ont retiré le 2 janvier leurs six F-16 déployés en Jordanie dans le cadre des opérations de coalition menée par les Américains en Syrie et en Irak

(crédit : MOD Pays-Bas)

Les 150 militaires participant à ce détachement rentrent au pays cette semaine. C’est la fin d’un engagement bi-national — assuré à tour de rôle par les Belges et Néerlandais –. Les Néerlandais ont assuré en 2018 3000 missions tirant 2100 munitions.

« La Défense doit avoir des unités disponibles pour diverses unités rapidement déployables de l’OTAN » justifie le communiqué de la défense néerlandaise. « Cela donne également de la place pour la transition vers le nouvel avion de chasse, le F-35. »

Les Néerlandais comme les Belges restent cependant impliqués en Irak dans le cadre de la formation des forces locales.

(Nicolas Gros-Verheyde et Romain Mielcarek)