La crise grecque en toutes lettres (maj)

La crise grecque en toutes lettres (maj)

(BRUXELLES2) Ce ne sont pas des lettres d’amour. Ce ne sont pas des lettres de déchirure. Mais cela y ressemble un peu. Les lettres, discours, tweets que se sont échangés quasi-publiquement, ces derniers jours, l’Europe et la Grèce, marquent une certaine incompréhension de part et d’autre, un manque d’Europe. Lundi (22 juin), la Grèce envoie(…)