Les Russes envoient un hopital de campagne pour la Minurcat II. Les Norvégiens aussi

(BRUXELLES2) La Russie devrait assurer pour la Minurcat II – la Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (Minurcat) – la fonction de soutien médical (Rôle 2) en envoyant un hôpital militaire de campagne, selon l’ambassadeur russe à l’ONU, Vitali Tchourkine, cité par Ria Novosti, ainsi qu’une unité de génie. Elles viendront ainsi en supplément à son groupe aérien héliporté qui termine son déploiement (Lire : les hélicoptères russes arrivent au Tchad).

(mis à jour 28 fév.) La Norvège a également confirmé, le 27 février, envoyé un hôpital de campagne pour la Minurcat II. Un groupe d’experts doit être envoyé très rapidement pour préparer ces installations, selon les médias norvégiens qui relatent le propos du major John Sigurd Holtesmo. Environ 150 hommes seront affectés à cet hôpital pour la durée d’un an de la mission. Cette participation marque, selon les officiels norvégiens, une ambition africaine plus affirmée.

Comme l’explique la ministre de la Défense norvégienne Anne-Grete Strøm-Erichsen : “Participation in MINURCAT II is an important indication of the Government’s ambition to step up its contribution to UN led peace operations, with particular emphasis on Africa. Norway’s view is that western countries have, to too great an extent, left it to third world countries to provide forces for the UN’s most demanding operations which very frequently relate to countries in Africa. Since our long planned contribution to the UN operation in Darfur was frustrated by the opposition of the Sudanese president last year, it is particularly gratifying that we can make a contribution in neighbouring Chad where the UN has a particular need for a high quality field hospital”

Jusqu’ici, dans le cadre de l’opération européenne EUFOR, la fonction médicale de role 2 est assurée par l’Italie, fonction qui devrait prendre fin en mai.

(NGV)

Lire aussi :

Comments are closed.