Blog AnalysisPolice Terrorism

A “demonstration” of solidarity

(B2) Il y a avait ceux qui étaient le cortège et ceux qui avaient d’être à proximité. Venant de la Place Beauveau, et ayant parcouru une partie de Paris jusqu’au bd Voltaire et la rue Charonne, j’ai pu l’observer, cela commençait à marcher à partir de Haussman et Gare St Lazare. Les métros étaient bondés. Pas moyen de faire autrement.

Certains ont renoncé. D’autres se sont rapprochés au maximum pour être là tout près. Dans les cafés, dans les rues avoisinantes, sur les balcons, chacun était là, non pas pour “mater” mais démontrer sa présence. De façon étonnante, très peu d’incidents. Pas de caillassage de boutique, pas de bousculade qui tourne mal, pas de vitrine qui s’effondre sous le poids de la foule, personne qui ne glisse sous le métro… Et cependant il y avait de quoi.

Une espèce de tenue, d’auto-discipline dont on aurait cru incapable les Français. Une discipline qu’on peut observer quand les forces de police qui, dans leurs gros cars, remontent la foule, se frayent un passage , applaudis, même dans les endroits les plus difficiles … Des gendarmes mobiles bottés, casques à la main, qui n’en reviennent manifestement pas de cet accueil chaleureux…

La manifestation était unie. Mais chacun avait ses opinions, les exprimant discrètement, à voix basse, comme pour ne pas froisser l’autre, ne pas trop provoquer. Ces juifs croyants qui regardent, avec un peu d’appréhension, des jeunes montés sur un abribus, maniant le drapeau palestinien ou syrien. Ces jeunes qui critiquent François Hollande ou certains chefs d’Etat. Etc. Le plaisir de ne pas gâcher un certain moment de communion. Car, chacun était fier que tout le monde soit là.

(NGV)

Nicolas Gros Verheyde

Chief editor of the B2 site. Graduated in European law from the University of Paris I Pantheon Sorbonne and listener to the 65th session of the IHEDN (Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale. Journalist since 1989, founded B2 - Bruxelles2 in 2008. EU/NATO correspondent in Brussels for Sud-Ouest (previously West-France and France-Soir).