Premier exercice « terrain » pour l’unité polonaise de formation logistique à EUTM Mali

(Crédit : Ministère polonais de la Défense / A. Krykowski)

(BRUXELLES2) Pour les instructeurs polonais détachés à EUTM Mali, chargés de l’instruction logistique des soldats maliens du bataillon Waraba, c’était le premier exercice « terrain », samedi (4 mai). L’objectif était triple : conduite en convoi, attitude face à l’attaque du convoi et à la possibilité d’engin explosif et conduite en milieu naturel (urbain).

Les véhicules ne se sont pas en effet contentés de faire l’exercice dans le terrain de manoeuvre situé au-dessus du camp de Koulikoro, ils ont roulé dans les villages locaux, les routes de gravier… voire des zones totalement dépourvues de routes. « La route et l’exercice ont été planifiés de manière à permettre à chaque conducteur de conduire dans des situations différentes » explique un des militaires de l’équipe polonaise, Krzytsztof Kanowski. « Une reconnaissance judicieuse est nécessaire avant ces leçons » ajoute-t-il. Le contact avec la population a été apprécié par les soldats. « Les gens nous informaient sur les routes qui étaient impraticables ou qui étaient fermées à cause des réparations » raconte un des soldats.

L’exercice clôturait une première semaine de formation bien chargée. « Nous avons dû concilier le travail régulier de la compagnie de logistique travaillent pour le bataillon malien avec le processus de formation qui se chevauchait souvent avec d’autres tâches importantes comme le transport d’équipement, la réception des nouveaux véhicules maliens ou la distribution d’armes aux unités », précise Waldemar Szczpeanski.

Au menu, cette semaine : des cours de lutte contre l’incendie. A suivre !

NB : le continent polonais est formé de 20 militaires. Une équipe de 10 formateurs pour la logistique, une équipe de 4 militaires du génie (pour la formation anti-IED – engins explosifs improvisés), un officier et un sous officier dans l’équipe de direction des formateurs de Koulikoro, et une équipe de 4 militaires à Bamako pour le chargement et le déchargement aérien (joint transit team).