Les Lituaniens à bord des navires du PAM

(B2) Un détachement lituanien de protection des navires (VPD) assure actuellement au sein de la force navale de l’UE présente dans l’Océan indien contre la piraterie la protection du navire du Programme alimentaire mondial (PAM), le MV Esbjerg. Ils ont pris le relais de l’équipe serbe.

Depuis le début de l’opération EUNAVFOR Atalanta en 2008, la force navale de l’UE a commencé à assurer la protection de plus de 400 navires du PAM, qui ont permis d’acheminer plus de 1,5 million de tonnes d’aide alimentaire aux Somaliens. La technique des détachements de protection de navires autonomes a été mise en place depuis 2010 et a prouvé son efficacité.

Elle permet, en effet, avec des moyens assez limités (une douzaine d’hommes) d’assurer la protection des navires. Elle permet aussi à de nombreux pays de l’UE (pays baltes notamment) comme extérieurs (Serbie, Monténégro, …), qui ne disposent pas automatiquement de moyens maritimes importants (voire pas de marine du tout), de participer de façon active à l’opération européenne de lutte anti-piraterie.

(NGV)

Le Sierra Leone autorise les équipes embarquées à bord de ses bateaux

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).