Ils sont libres ! Les 3 militaires néerlandais bientôt à la maison

Ils sont libres ! Les 3 militaires néerlandais bientôt à la maison

Share

Crédit : agence de presse grecque ANA

Les trois militaires néerlandais ont posé le pied en Grèce ce matin. Et seront à Eindhoven aux Pays-Bas rapidement, d’après les dernières informations communiquées par le ministère de la Défense néerlandais et le ministère des Affaires étrangères grecque. Le C130 grec s’est posé ce matin, vers 6 heures locales sur l’aéroport d’Athènes, avec un peu de retard sur l’horaire prévu (2h30 du matin) dû à des négociations de dernières minutes.

A son bord, l’équipage néerlandais, l’hélicoptère du Tromp, arrêté près de Syrte, en terre libyenne par les forces de sécurité libyenne, le 27 février dernier, lors d’une opération d’exfiltration de deux ressortissants européens (néerlandais et suédois). Le C130 rapatriait également plusieurs ressortissants grecs qui ont demandé à être évacués. Le secrétaire d’Etat grec aux Affaires étrangères, Dimitris Dollis, ainsi que le négociateur néerlandais, Ed Kronenburg, étaient aussi du voyage. L’hélicoptère Lynx reste en revanche aux mains des Libyens, comme l’a confirmé un des filds Kadhafi, Saif al-Islam.

NB : Kronenburg est un vieux routier des affaires militaires et européennes puisqu’il a été directeur adjoint du cabinet de Hans Van Den Broek, le commissaire européen aux Relations extérieures de 1993 à 1999 (en pleine période des guerres yougoslaves) et, à partir de 2004, le directeur du cabinet privé du secrétaire général de l’OTAN, De Hoop Scheffer).

Cela enlève une sérieuse épine du pied du gouvernement et de la diplomatie néerlandaise qui depuis le début de la crise libyenne affichait une prudence inhabituelle que ce soit au niveau politique ou militaire. Reste à savoir ce qui a été négocié en échange.

Lire également :