QG permanent

Le mini QG militaire européen voit le jour

Le mini QG militaire européen voit le jour

(B2) Les 28 ont adopté aujourd’hui la décision établissant le mini-QG militaire (la MPCC dans le langage bruxellois). La Haute représentante de l’Union, Federica Mogherini, l’a confirmé aujourd’hui à Saragosse (où elle inaugurait un nouveau dispositif européen, le centre de formation au transport aérien tactique). « C’est une étape importante » pour la défense européenne,(…)

Touche pas à mon Shape ! Le faux argument de la duplication

Touche pas à mon Shape ! Le faux argument de la duplication

(BRUXELLES2) Les discussions pour doter l’Union européenne d’une capacité de conduite de ses opérations militaires méritent un peu d’explication tant la confusion règne… Une confusion savamment entretenue. L’UE a-t-elle un commandement civil des opérations ? Oui. L’UE a déjà une chaine de commandement bien identifiée et autonome pour commander et conduire ses missions civiles, avec(…)

Un QG militaire pour pas cher, c’est possible

Un QG militaire pour pas cher, c’est possible

(BRUXELLES2) L’idée d’un Quartier général européen de conduite des opérations militaires (OHQ) parait aujourd’hui reléguée aux calendes grecques. Cela peut effectivement paraître un détail pour l’Europe de se doter d’un tel centre. Mais cela n’en est pas un. Une absence qui pèse Le défaut d’un centre de conduite des opérations militaires, permanent de l’UE, pèse,(…)

Le quartier général de l’UE revient…

Le quartier général de l’UE revient…

(BRUXELLES2) C’est un vieux débat ! Interrogé lors de sa visite au quartier général de Ulm – dans le cadre de l’exercice ML 12, Hansjörg Haber, le commandant des missions civiles de l’Union européenne (CPCC) a exprimé le souhait de voir le quartier général du commandement militaire de Ulm (*) et le «quartier général» des(…)

Fabius défend la relance de la défense européenne. Une priorité pour la France

(BRUXELLES2) Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, n’y est pas allé par quatre chemins, à Varsovie. Planchant devant les ambassadeurs polonais, jeudi (26 juillet), il a consacré son speech à la politique européenne de sécurité et défense commune (PeSDC). Enonçant ce qui fonctionnait, ce qui ne fonctionnait pas, les frustrations et les espoirs,(…)

Durée et source du budget de l’OpsCenter en discussion

(BRUXELLES2) Les ambassadeurs du COPS, le comité politique et de sécurité de l’UE, pourraient terminer aujourd’hui la discussion sur l’OpsCenter, le centre d’opérations de l’UE pour les opérations dans la Corne de l’Afrique dont les 27 ministres des Affaires étrangères ont décidé la mise en place. Deux points restent en discussion : la durée de(…)

Le problème de l’Alliance, est européen et politique, dit le MinDéf britannique

Le problème de l’Alliance, est européen et politique, dit le MinDéf britannique

(BRUXELLES2) La leçon de l’inflexion stratégique américaine a été immédiatement tirée par le … ministre britannique de la Défense. Présent à Washington, le jour-même de la présentation par Barack Obama et Leon Panetta, Philip Hammond a tenu, le 5 janvier, dans un discours prononcé à l’Atlantic Council, à poser ses marques sur la réforme future(…)

Les 27 à la recherche d’un compromis sur le centre d’opérations

Les 27 à la recherche d’un compromis sur le centre d’opérations

(BRUXELLES2 – Conseil des ministres de l’UE) Les ambassadeurs du COPS – le comité politique et de sécurité – sont toujours à la recherche d’un accord sur les conclusions des Ministres des Affaires étrangères concernant la politique européenne de défense (PSDC). Le diner hier (30 novembre) entre ministres de la Défense et Affaires étrangères n’a(…)

La Lettonie pas partisane d’un OHQ européen

(B2) Le ministre de la Défense letton, Artis Pabriks, l’a répété avant la réunion des 27 ministres de la Défense, il n’est pas vraiment partisan de la mise en place d’un quartier général européen, ou plus exactement d’un centre de conduite opérationnel des missions militaires de l’UE. « Nous faisons un effort pour réduire les commandements(…)

Sans QG militaire, un handicap opérationnel pour l’approche globale de l’UE

(BRUXELLES2 à Wroclaw) Le vice-ministre britannique de la Défense, Gerald Howarth, a tenu à réitérer la position classique du Royaume-Uni sur le QG militaire européen lors de la réunion informelle de Wroclaw. Cette structure pose un problème institutionnel, alors qu’il y a d’autres priorités, a-t-il expliqué. Il existe aussi un risque de duplication avec les(…)