News BlogRussia Caucasus Ukraine

In the East, it does not work out

Map UkraineEstOperAntiTerror@Ukr141129

(BRUSSELS2 in Kyiv) “ Depuis les accords politiques de Minsk, la situation n’a pas changé » sur le terrain, c’est ce qu’a pu me répondre aujourd’hui, lors du traditionnel point de presse quotidien, le Deputy Head of the Crisis Center of the National Defense Council and Safety de l’Ukraine, Volodymyr Polevyi. The Russians and the separatists do not se conforment pas aux accords, il y a eu des “soi-disant élections”, il n’y a pas de cessez-le-feu ».

Les “terroristes” continuent d’attaquer

En témoignent les incessants “incidents” qui font des morts de part et d’autre de ce qui est une vraie guerre, à tous points de vue : militaire d’abord, politique ensuite, de communication enfin. « La situation dans les régions de Donetsk et Louhansk n’a pas beaucoup changé au cours de la dernière journée assesses Volodymyr Polevyi. « Les terroristes (*) continuent d’attaquer et bombarder les positions des forces ukrainiennes de l’anti-terrorist operation (ATO) (*)”.

Repeated incidents

The militia fired à artillery and small arms salary. positions of soldiers Ukrainian at the airport from Donetsk. The “terrorists” (*) fired at the basics and checkpoints Ukrainian near Avdiyivka, Optne, pisky et Novobakhmutivka à theArtillerie, mortar and and to the RPG (grenade launcher). Same as Debaltsevo and in the area de l’autoroute de Bakhmutivska. Near from the village of Tonenke, those are "Grad” (ces lances-roquettes montées sur des véhicules) qui ont pris le relais pour prendre sous le feu, « à deux reprises, les positions ukrainiennes. Etc.

Russian-made drone shot down

Ukrainian forces shot down on Thursday (27 November), in the area of ​​Shchastya, a drone military of Russian manufacture, with their anti-aircraft installations ZU-23-2.

Casualties

The losses are continuous. Thereby un soldat ukrainien a été tué, 11 autres ont été blessés, selon le bilan qu’il dresse pour la journée du 28 novembre. La veille, 1 soldat avait été tué et 3 autres blessés. Ainsi que 3 civils dans des bombardements.

The situation of the population is becoming difficult

Pour l’officiel ukrainien, « la situation humanitaire devient de plus en plus exacerbée. la population locale a des problèmes d’accès à l’eau, au gaz, à’ l’électricité, au chauffage, aux fournitures médicales, au transport, la nourriture et le manque d’argent. he explains. This translates, according to him: by the rapid growth of dissent among the locals ". The " nourriture et d’autres marchandises importées dans les villes occupées sont (en effet) sous le contrôle de militants et conservés dans les entrepôts ou volées par les groupes terroristes (*) ».

Détournement de l’aide humanitaire

He specifies : " Humanitarian convoys (Russian) are a fiction, an image for television. The aid did not reach the people, the cargo was used by the rebels. » These trucks arouse envy. " Cette semaine, il y a eu une confrontation entre les gangs de terroristes dans la région de Luhansk qui a dégénéré de façon grave. Les miliciens s’accusent publiquement l’un et l’autre d’avoir détourné et volé les marchandises transportées en provenance de Russie ». Hier ainsi, lors de ce qui s’apparente à un règlement de compte, “12 terrorists (*) of the LNR (**) attacked” le quartier-général d’un "Don Cossack gang in Antrazyt ». Bilan : 12 “cosaques” au tapis, dont le “commandant “de la ville ».

The request to see the Red Cross involved

The Ukrainian official asks, once again, that the " Red Cross is involved in verifying the content and destination of these trucks” qui traversent la frontière, et dont on ne sait plus trop ce qu’ils deviennent ensuite.

(Nicolas Gros-Verheyde, in Kiev)

(*) Pour le gouvernement ukrainien les forces séparatistes pro-russes sont qualifiées de “terroristes” et l’opération en cours à l’est du pays est une opération anti-terroriste (ATO).

(**) the self-proclaimed people's republic of Luhansk

Nicolas Gros Verheyde

Chief editor of the B2 site. Graduated in European law from the University of Paris I Pantheon Sorbonne and listener to the 65th session of the IHEDN (Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale. Journalist since 1989, founded B2 - Bruxelles2 in 2008. EU/NATO correspondent in Brussels for Sud-Ouest (previously West-France and France-Soir).