Service diplomatique européen SEAE

Huit représentants spéciaux de l’UE enkystés dans le paysage. Efficacité ?

Huit représentants spéciaux de l’UE enkystés dans le paysage. Efficacité ?

(B2) L’Union européenne dispose aujourd’hui de huit représentants spéciaux (Bosnie-Herzégovine*, Kosovo*, Processus de paix au Moyen Orient, Asie centrale, Sud Caucase et crise en Géorgie, Corne de l’Afrique, Sahel, Droits de l’Homme) Des super-diplomates à l’efficacité invisible Ces ‘super diplomates’, compétents, se sont tellement ‘incrustés’ dans le paysage, dans une fonction quasi permanente, qu’on a(…)

Deux outils oubliés de la diplomatie européenne de gestion de crises : à ressusciter ?

Deux outils oubliés de la diplomatie européenne de gestion de crises : à ressusciter ?

(B2) La difficulté de constituer le groupe de contact créé par les Européens pour le Venezuela tout comme son côté hétéroclite prête à interpellation. Ne pourrait-on pas avoir une diplomatie européenne plus réactive ? Certes, il faut rassembler un maximum de pays et avoir une voix unique. Certes, il importe de veiller à ne pas froisser(…)

Wolfgang Wosolsobe est décédé… trop tôt

Wolfgang Wosolsobe est décédé… trop tôt

(B2) Le général Wolfgang Wosolsobe vient de décéder brutalement. L’information a été confirmée par les autorités autrichiennes comme européennes. De nationalité autrichienne, W. Wosolsobe a été le directeur de l’état-major de l’UE et a toujours défendu une vision européenne, avec justesse et passion, sans exagération. Il était toujours prêt, quand nous le rencontrions, à préciser(…)

La demande en référé d’Argus securité rejetée

(B2) Le tribunal de l’UE a rejeté, cet été, la demande de jugement en référé de la société de sécurité Argus dans son litige qui l’oppose au SEAE sur le contrat pour la sécurisation de la délégation de l’Union européenne en Arabie saoudite. Le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) avait repéré une double facturation […]

Un nouveau directeur adjoint du département Amériques et trois nominations d’ambassadeurs confirmées

(B2) Quelques nominations sont venues compléter l’organigramme du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), au titre de la rotation 2017. Hugo Monteiro Brilhante SOBRAL, jusqu’à présent le chef de la task-force Iran, placée sous l’autorité de la secrétaire générale Helga Schmid, a été nommé Directeur général adjoint du département Amériques. Avant d’arriver au SEAE, en 2015, […]

Le SEAE réorganise ses délégations et ouvre une ambassade en Mongolie

(B2) Le SEAE poursuit la réorganisation de ses délégations. La décision d’ouvrir une délégation de plein exercice en Mongolie, à Oulan-Bator a été confirmée par la Commission européenne fin juin. Jusqu’à présent, il n’y avait qu’un « office technique » dépendant de la délégation de l’Union européenne en Chine, l’ambassadeur de l’UE en Chine, Hans Dietmar Schweisgut, […]

Le service diplomatique européen révise sa politique vis-à-vis de ses stagiaires

(B2) Suivant la recommandation du Médiateur européen (1), le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) a décidé de réviser sa politique de stages dans les délégations de l’UE, vient d’annoncer un communiqué du SEAE. Concrètement, le SEAE entend « améliorer » son offre de stage et offrir une plus grande égalité dans l’accès aux aux […]

Un Belge nommé au poste d’envoyé spécial en Afghanistan

(B2) C’est le Belge Roland Kobia qui sera, à partir du 1er septembre, le nouvel envoyé spécial de l’Union européenne en Afghanistan, remplaçant le Danois Franz-Michael Mellbin qui occupait le poste de Représentant spécial de l’UE (1). « Il a une longue expérience des processus de paix et de réconciliation en Asie et en Afrique » a déclaré Federica […]

La sécurité au coeur du budget de l’UE pour 2018

(B2) Sécurité et migration seront bien au cœur de l’action de l’Union européenne en 2018. Pour preuve, le projet de budget présenté par la Commission européenne, mardi 30 mai. Ce sont plus de 13 milliards d’euros qui sont prévus pour la sécurité et la migration (rubrique 3) et la politique extérieure de l’Union (rubrique 4). […]

Le français exclu de l’Europe de la défense. Gabegie financière. Erreur stratégique

Le français exclu de l’Europe de la défense. Gabegie financière. Erreur stratégique

(B2) C’est un fait désormais. Dans les missions et opérations de la PSDC, dans la politique étrangère de l’UE, l’unique langue de travail est devenue l’anglais, qui s’est imposé de manière insidieuse, méthodique et efficace. S’exprimer en français n’est pas seulement difficile, c’est devenu impossible, du fait du nombre de personnes qui, non seulement, ne(…)