Editorial

Le rappel de l’ambassadeur français en Italie. Entre Paris et Rome, un jeu dangereux ? (V2)

Le rappel de l’ambassadeur français en Italie. Entre Paris et Rome, un jeu dangereux ? (V2)

(B2) La France rappelle son ambassadeur à Rome pour consultations. Le Quai d’Orsay (le ministère français des Affaires étrangères) l’a annoncé dans un communiqué jeudi 7 février. Un geste fort. Même dans les situations de tensions extrêmes, on n’avait pas connu de telles réactions. Une réaction justifiée ? Ou d’autres motivations la sous-tendent ? Des(…)

La position européenne au Venezuela : difficile à saisir

La position européenne au Venezuela : difficile à saisir

(B2) L’attitude des Européens face à la situation au Venezuela laisse un tantinet perplexe. Autant la position a été assez claire au début, en faveur d’un dialogue, appelant Maduro à respecter les droits de l’Homme et l’opposition, etc. Autant on reste dubitatif face au tournant pris ces derniers jours Une position qui lambine Cela fait(…)

Deux outils oubliés de la diplomatie européenne de gestion de crises : à ressusciter ?

Deux outils oubliés de la diplomatie européenne de gestion de crises : à ressusciter ?

(B2) La difficulté de constituer le groupe de contact créé par les Européens pour le Venezuela tout comme son côté hétéroclite prête à interpellation. Ne pourrait-on pas avoir une diplomatie européenne plus réactive ? Certes, il faut rassembler un maximum de pays et avoir une voix unique. Certes, il importe de veiller à ne pas froisser(…)

Accord de Prespa. Le commissaire Avramopoulos fait dissidence. La Commission ne dit mot

Accord de Prespa. Le commissaire Avramopoulos fait dissidence. La Commission ne dit mot

(B2) Les institutions européennes, et en particulier la Commission européenne, soutiennent largement l’accord de Prespa, « important pour la région et pour l’Europe » a encore rappelé le porte-parole de l’exécutif européen ce jeudi (24 janvier) midi. Ce « à l’unanimité ». Cela n’a pas empêché le commissaire européen Dimitris Avramopoulos de s’exprimer contre cet(…)

Un traité mal vendu à Paris et Berlin : une erreur de communication, une faute politique

(B2) L’Elysée, comme la Chancellerie dans une moindre mesure, ont fait montre d’une certaine maladresse dans leur communication sur le traité franco-allemand signé ce mardi (22 janvier) à Aix-La-Chapelle Au lieu de diffuser le Traité dès qu’il était finalisé ou adopté, Paris et Berlin ont trainé à publier le texte. Ils ont préféré tout d’abord(…)

La Belgique préfère le F-35 américain à ses concurrents européens. Un coup de pied à l’Europe de la défense ?

La Belgique préfère le F-35 américain à ses concurrents européens. Un coup de pied à l’Europe de la défense ?

(B2) De tout temps, le choix d’un avion de chasse par un gouvernement s’est fait sur des critères apparemment techniques — la capacité de l’avion — mais surtout sur des critères très politiques. Le choix possible (1) du gouvernement belge du F-35 est l’illustration de cette règle. Est-il justifié ? Est-ce un mauvais coup pour(…)

La très discrète défaite française sur la Libye

La très discrète défaite française sur la Libye

(B2) Entre l’Italie et la France, sur la Libye, inutile de le préciser qu’il y a parfois de la friture sur la ligne. L’un des objectifs de la réunion des ministres des Affaires étrangères d’aujourd’hui à Luxembourg était surtout, sous couvert de répéter un message qui peut paraitre assez convenu — soutenir le processus de(…)

Quelques observations sur l’affaire Benalla

(B2) Les mots ‘affaire d’État’ ne sont pas surestimés quand est évoquée l’affaire ‘Alexandre Benalla’, du nom de ce ‘conseiller’ de la présidence de la République pris sur le fait en train d’intervenir lors d’une manifestation du 1er mai pour arrêter de façon ‘musclée’ deux personnes. Plusieurs points interpellent Ce n’est pas en soi un(…)