B2 Le Quotidien de l'Europe géopolitique. Actualité. Dossiers. Réflexions. Reportages

Actu BlogGolfe Moyen-OrientMissions Opérations

[Actualité] Un drone houthi abattu par un hélicoptère français en mer Rouge. Une action de chevalerie aérienne

(B2) L'hélicoptère embarqué de la frégate française Alsace a abattu, mercredi (20 mars) un drone Houthi en mer Rouge.

Cette action a été menée alors que l'hélicoptère « effectuait une protection rapprochée » précise l'opération EUNAVFOR Aspides qui coordonne les efforts maritimes européen dans la zone. Le tir a été effectué à l'aide de la mitrailleuse de l'hélicoptère de bord.

Sur la vidéo diffusée par l'état-major des armées, on entend distinctement la voix du tireur de l'hélicoptère : « Ok... Verrouillé... Je prends les dispositions de combat... Visuel... Ouverture ». Puis le tir de la mitrailleuse. Deux séries de coups. Du 7,62mm selon mon confrère Vincent Lamigeon qui a l'oreille. Et le verdict : « Contact. C'est bon. Moteur arrêté ».

EUNAVFOR ASPIDES 🇪🇺 | Interception par l'hélicoptère de la frégate 🇫🇷 d'un drone aérien en provenance du Yémen menaçant le trafic maritime civil en mer Rouge.
➡️ La priorité: assurer la liberté de navigation et la sûreté maritime de Suez à Ormuz https://t.co/pJjwPK2c8b pic.twitter.com/KQ8DD17hRL

Commentaire : une action de chevalerie aérienne

C'est la première fois à notre connaissance que des hélicoptères sont utilisés avec un tir direct par la portière de l'hélicoptère contre des drones. D'ordinaire, cette tâche était plutôt dévolue à des missiles mer-air ou air-air par avions de chasse qui étaient utilisées soit contre les missiles balistiques, soit contre les drones.

Cette méthode — digne de la chevalerie moderne — a l'avantage d'être moins chère que d'envoyer un missile et qui, d'une certaine façon, est plus sûre, du moins contre des drones non armés. Ce qui suppose tout de même une certaine dextérité à la fois du pilote d'hélicoptère comme de son collègue chargé de la neutralisation du drone.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

s2Member®