B2 Le Quotidien de l'Europe géopolitique. Actualité. Dossiers. Réflexions. Reportages

Actu BlogGolfe Moyen-OrientMissions Opérations

[Actualité] Pluie de drones interceptée par les navires en mer Rouge

(B2) C'est une véritable attaque en règle à laquelle ont du faire face samedi (9 mars) les navires des deux coalitions, américaine et européenne, présents en mer Rouge et Golfe d'Aden

En l'espace de quelques heures, entre 4h et 8h30 (local), les navires de guerre et des avions américains et britanniques ont intercepté et abattu 28 drones kamikazes lancés depuis les zones contrôlées par les Houthis du Yémen vers la mer Rouge et le golfe d'Aden, selon une source militaire. Le navire britannique HMS Richmond a ainsi abattu deux drones à l'aide de missiles Sea Ceptor. « La première fois que ce type d'armes est utilisé par un navire britannique au combat » signale le ministère britannique de la Défense.

Quatre drones abattus par une frégate française

Action identique de la frégate française FS Alsace, qui participe à l'opération européenne ASPIDES qui a abattu dans le même temps quatre drones kamikazes. La frégate « qui patrouillait dans le golfe d’Aden a détecté quatre drones de combat progressant vers elle en vol tactique » indique un communiqué du ministère français des Armées. « Ces drones ont été détruits en légitime défense par la frégate et des chasseurs français. » Jeudi (7 mars), déjà un destroyer américain avait abattu trois drones dans le Golfe d'Aden.

Deux autres attaques échouent

Les navires marchands continuent d'être visés. Deux missiles anti-navire ont visé vendredi (8 mars), en milieu d'après-midi (16h14 locales) un navire marchand alors qu'il se trouvait à 50 nautiques au sud-sud-est d'Aden (12°04 Nord et 045°23 Est). Le navire a signalé deux explosions à 200 mètres du tribord du navire. Sans faire de dégâts apparemment. L'équipage est sain et sauf.

Lundi (11 mars), entre 8h50 et 12h50, c'est un navire marchand singapourien, le MV Pinocchio, battant pavillon libérien, qui a été visé. Toujours avec la même technique. Les deux missiles balistiques antinavires tirés par les Houthis « n’ont pas touché le navire et aucun blessé ni dommage n’a été signalé » indique le commandement US CentCom.

Commentaire : des Houthis toujours déterminés et menaçants

La présence militaire comme les frappes menées essentiellement par les Américains sur le sol du Yémen ne semblent en rien avoir ralenti le rythme d'action des rebelles yéménites. Sans doute réapprovisionnés en missiles anti-navires, les attaques des Houthis ne cessent guère. Ce malgré la présence des navires de guerre, des coalitions américano-britannique et européenne. Au contraire. On pourrait même dire qu'un palier, dans l'escalade a été franchi, avec les premiers morts faits parmi un équipage de la marine marchande, la semaine dernière. Lire : [Actualité] Premier tir mortel des Houthis dans le golfe d'Aden. Un navire gravement atteint (v2). Il va sans doute falloir changer de tactique, au moins au plan politique, et négocier...

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

s2Member®