Une flotte européenne de Canadair, un fonds européen pour acheter des bombardiers d’eau. Pourquoi pas (Thierry Breton)

(B2) En présentant le nouveau fonds que propose la Commission européenne pour favoriser des acquisitions d’armements en commun, le commissaire européen chargé de la Défense et du Marché intérieur, le Français Thierry Breton n’a pas exclu qu’il puisse servir pour l’achat en commun d’avions de lutte contre les feux de forêts.

Un bombardier d’eau espagnol en action contre un feu de forêt en Catalogne (© UME/Defensa Esp)

Plusieurs unités de sécurité civile en Europe sont en effet rattachées de près ou de loin à la défense nationale. « Il faut se poser la question en effet. Nous avons déjà une capacité au sein de RescEU » NB : une sorte de mutualisation des ressources de bombardiers d’eau entre plusieurs États membres. « Faut-il aller plus loin, avec comme pour Frontex des équipes de Canadair. Ce sont de vraies questions légitimes. On doit se les poser. Un chantier nouveau est à ouvrir » a assuré le commissaire s’exprimant « à titre personnel » en réponse à une question de B2 ce mardi (19 juillet), lors d’un point presse.

Commentaire : le dispositif existant a en effet montré ses limites. Mutualiser ses moyens entre France, Italie, Espagne, Portugal ou Grèce marche quand les pays ne sont pas tous touchés en même temps par une période de sécheresse ou une canicule favorisant des incendies à répétition. Aujourd’hui il serait difficile aux Français ou aux Portugais de venir au secours de leurs voisins. De plus, la flotte de bombardiers d’eau est souvent vieillissante. Et les investissements sont parfois repoussés à une année ultérieure. Un coup de pouce européen serait certainement bienvenu. Voire plus. Une flotte européenne en réserve.

(Nicolas Gros-Verheyde)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).