Reportage en Ukraine : de Kiev à Chernihiv et à la frontière Ouest

(B2) Pendant une semaine, du 22 au 26 mai, j’ai sillonné une partie du pays. Ces carnets de route et interviews nous font voir les autres côtés de la guerre, l’usure des Russes, la dévastation de certaines régions, face au chantier immense de la reconstruction, les gendarmes qui enquêtent sur les milliers de crimes de guerre, et la vie qui reprend à Kiev, doucement.

De Zakony à Chop, la frontière, tout un poème ! Passer de l’Union européenne à l’Ukraine est une aventure épique. Les grandes paroles sur la facilitation du trafic restent un leurre, de part et d’autre. En particulier pour le fret, pour qui les formalités sont interminables. La première partie de notre Carnet de route 

À Kiev la vie reprend doucement. La capitale ukrainienne encerclée il y a quelques mois par l’armée russe retrouve sa vie d’antan. Doucement. Avec l’appétit d’un retour à la normale. Même si rien ne le sera plus jamais. La deuxième partie de notre Carnet de route

En train de Zahony à Kiev, Chernihiv et retour. La compagnie ferroviaire ukrainienne a assuré, vaille que vaille, les liaisons, durant la guerre. Une leçon pour l’Europe. La troisième partie de notre Carnet de route

. . .

Les Russes démoralisés, épuisés, mais pas vaincus. Chaque jour, les armées ukrainiennes font un point sur l’état du champ de bataille. En coulisse, B2 a pu s’entretenir avec le colonel Oleksandr Motuzyanyk, porte-parole de la Défense ukrainienne pour détailler certains points. Et comprendre l’urgence des Ukrainiens vis-à-vis du matériel occidental pour rééquilibrer les forces. Interview B2*

La fin du régime russe ou rien ! Les Européens doivent repenser leur politique étrangère clame Andrii Ozadchuk. Le vice-président de la commission chargée de L’application de la loi à la Rada, le Parlement urkainien, ne manie pas la langue de bois. Pour lui, il n’existe qu’une issue pour retrouver la paix : changer le régime russe. Interview B2*

EUAM Ukraine : priorité aux crimes de guerre. Après une évacuation forcée, la mission européenne se redéploie peu à peu en Ukraine. La guerre change les priorités : soutien au bureau du procureur pour les enquêtes sur les crimes de guerre, présence aux frontières… Entretien avec le numéro deux de la mission à Kiev, Fredrik Wesslau. Interview B2*

Avec les gendarmes français à Chernihiv. L’équipe de la police scientifique française reconstitue l’origine du missile tombé sur l’Hôtel Ukraine de cette petite ville au Nord-Est de Kiev, non loin de la Biélorussie. Ce travail est essentiel pour les Ukrainiens, afin de pouvoir attribuer les dommages à la Russie. Reportage B2**

Reconstruire, l’autre priorité. L’objectif est de très vite retrouver une vie normale, faire redémarrer l’économie. Le conseiller du président Zelensky pour les Affaires économiques, Oleh Ustenko, a fait la liste des pertes et des priorités devant la presse, dont B2, mardi 24.05. Verbatim B2*

Rétablir les liaisons routières et déminer. La reconstruction commence par cela. Notamment dans l’oblast de Chernihiv, au nord-est de Kiev. Comme l’a expliqué le chef de l’administration régionale, Vyacheslav Chaus, face à la presse. Verbatim B2*

Zelensky, l’Ukraine, la corruption, et la Russie. Entretien à venir

(Nicolas Gros-Verheyde)

  • * article réservé aux abonnés B2
  • ** article réservé aux abonnés B2 ouvert de façon temporaire

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.