L’Europe embarque sur le Salamanca. La croisière s’amuse

(B2) Le sommet One ocean, organisé par la présidence française du Conseil de l’Union européenne, du 9 au 11 février, aura lieu en partie sur l’eau.

Le Salamanca, tout nouveau navire de la compagnie bretonne Brittany Ferries devrait être amarré dans la rade de Brest et accueillir les participants, notamment les différents chefs d’États et de gouvernement, indique le journal de la marine marchande.

L’idée est bonne. Mais, en pleine campagne électorale, elle risque de donner un air “la croisière s’amuse” à une réunion très sérieuse. Dont l’objectif annoncé est majeur : « définir un cadre juridique international de protection à la haute mer ».

Le fait que ce joyau écologique ait été construit… dans les chantiers navals de Weihai en Chine, n’est pas non plus un atout du Made in Europe au moment où on proclame l’autonomie stratégique et la nécessité de réindustraliser les territoires européens.

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).