(B2) Comme tous les mois, B2 fait le tour du monde avec les dernières news des missions et opérations PSDC de l’Union européenne. Les questions de sécurité se déclinent sous toutes les formes : de l’approche communautaire (en impliquant tous les acteurs locaux) à la formation (un classique des missions) en passant par la sensibilisation des plus jeunes.

Mariupol (Ukraine). Premiers pas de sécurité communautaire

Après Odessa et Kiev, c’est à Mariupol (455 000 habitants), dans la région de Donetsk, à l’est du pays, que la mission de conseil de l’UE aux forces de sécurité intérieure ukrainiennes (EUAM Ukraine) a lancé son dernier dialogue sur la sécurité communautaire. Objectif : renforcer la confiance entre la société civile et les forces de l’ordre (LEA). Détails ici

Représentants de la société civile, des autorités locales et des forces de l’ordre étaient réunis pour l’occasion  (crédit : EUAM Ukraine)

Hargeisa (Somalie). Repenser aussi la formation de la police

25 jeunes agents de différents commissariats du Somaliland ont été formés à de nouvelles approches pour renforcer la sécurité publique, notamment en coopérant avec les garde-côtes ou en améliorant l’approche communautaire, « qui reconnaît que tous les membres de la communauté ont un rôle actif à jouer pour assurer le respect de la loi et de l’ordre ». Chacun est reparti avec les points clés, à partager avec ses collègues de retour dans son commissariat. Une formation co-pilotée par la mission UE de soutien aux capacités maritimes de la Somalie (EUCAP Somalia). Détails ici

(crédit : EUCAP Somalia)

Bosnie-Herzégovine. Apprendre à faire la paix, dès le plus jeune âge

Des élèves de deux écoles primaires, l’une de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, l’autre de la république Serbe, ont animé un atelier sur les “dangers des engins pyrotechniques et des munitions et mines non explosées”. Cette activité s’inscrit dans un programme plus vaste, “Ensemble pour un avenir sûr”, destiné à faire se rencontrer des jeunes de régions différentes. L’opération militaire de stabilisation en Bosnie-Herzégovine (EUFOR Althea) leur apporte son parrainage. Détails ici

(crédit : capture d’écran B2/EUFOR Althea)

Bagdad (Irak). Leçons de maintien de l’ordre

Trois jours d’exercices théoriques et pratiques de réaction à une protestation publique (meilleures pratiques, normes internationales, respect des droits de l’homme, prise de décision critique…). C’est le programme concocté par la mission de conseil à la sécurité intérieure irakienne (EUAM Iraq) pour l’atelier sur le maintien de l’ordre dans les manifestations publiques, à l’intention de généraux et colonels du Commandement des forces de l’ordre (LEFC). Détails ici

(crédit : EUAM Iraq)

Pristina (Kosovo). Introspection judiciaire

Sur-utilisation et durée excessive de la détention provisoire, un nombre trop important d’ajournement d’audiences, etc. Ces tendances sont pointées par le rapport de suivi de la justice, rendu par la mission État de droit de l’UE (EULEX Kosovo), pour la période de mars 2020 à octobre 2021. Les conclusions de 295 affaires surveillées et 378 audiences sont passées en revue. L’analyse est assortie de recommandations à l’intention des autorités. Des recommandations « réalistes » et qui « peuvent avoir un effet positif sur l’efficacité, la responsabilité et l’intégrité de l’État au Kosovo, à condition qu’il y ait une volonté de les mettre en œuvre », fait valoir le chef de la mission, Lars-Gunnar Wigemark. Détails ici

Présentation à la presse du rapport (crédit : EULEX Kosovo)

Océan indien. Coopération avec des centres de sécurité maritime

« Pour s’attaquer aux réseaux criminels transnationaux en général, et au trafic de drogue en particulier », l’opération navale de l’UE de lutte contre la piraterie maritime (EUNAVFOR ATALANTA) renforce sa coordination des opérations de sécurité maritime et le partage et l’échange d’informations maritimes avec le Centre régional de fusion des informations maritimes (RMIFC) à Madagascar, et le Centre régional de coordination opérationnelle (RCOC) aux Seychelles. Les trois acteurs ont signé un protocole d’accord mi-décembre. La demande était pressante de la part des deux partenaires tout comme d’EUNAVFOR, en lien avec la récente adaptation de son mandat. Détails ici

(crédit : EUNAVFOR Atalanta)

Niamey (Niger). Exercice grandeur nature

Une arrestation de trafiquants de drogue, ponctuée d’une prise d’otages dans un hôtel. C’est le scénario fictif auquel plusieurs unités de police ont participé. Sous la supervision de la mission de renforcement des capacités de sécurité intérieure du Niger (EUCAP Sahel Niger). « Nous voyons comment la partie nigérienne aborde les tâches. Cela nous permet de mieux identifier ce dont les partenaires ont besoin et ce dont ils n’ont pas besoin. Cela permet d’orienter le travail d’EUCAP Sahel Niger en fonction des besoins concrets sur le terrain », commente la cheffe de mission, Antje Pittelkau. Détails ici

(crédit : EUCAP Sahel Niger)

Mogadiscio (Somalie). Détection des IED

Les techniques d’accrochage (cf photo) ont fait partie du 4e cours sur les engins explosifs improvisés, suivi par les unités de manœuvre de la Brigade du 14 octobre. Un cours assuré par la mission UE de formation de l’armée somalienne (EUTM Somalia), en coopération avec les équipes NEDEX de la force de police somalienne. Détails ici

Mopti (Mali). Améliorer la présence de l’État

L’escadron de la Force d’Action Rapide de la Gendarmerie Nationale (FARGEND) de Sévaré vient d’être doté d’un bâtiment administratif, un bâtiment abritant la logistique et une infirmerie, un bâtiment de restauration, un dortoir, etc. Ces investissements s’inscrivent dans le plan de sécurisation intégré des régions du Centre (PSIRC), « une stratégie consacrée au lien entre sécurité, retour de l’État et développement », explique la mission de renforcement des forces de sécurité intérieure du Mali (EUCAP Sahel Mali). Ce sont aussi des équipements de protection individuelle qui ont été livrés au ministère de la Sécurité intérieure (tweet). Détails ici

(Informations recueillies par Emmanuelle Stroesser)

NB : Pour tout connaitre ou réviser, n’hésitez pas à vous procurer notre ouvrage sur la PSDC

Lire aussi sur le B2 Pro (parus en décembre) :

Et sur le blog : 

Emmanuelle Stroesser

Journaliste pour des magazines et la presse, Emmanuelle s’est spécialisée dans les questions humanitaires, de développement, d’asile et de migrations et de droits de l’Homme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.