Dernières nouvelles des missions et opérations de maintien de la paix de l’UE – PSDC (novembre 2021)

(B2) De la formation, toujours, des coopérations, encore. Et des résultats, enfin. Cela résume l’activité des missions ce mois ci.

Chimoio (Mozambique). Les exercices pratiques commencent

Formation aux armes et au tir, aux sapeurs, aux premiers secours, à la technique de combat, à la navigation terrestre, aux renseignements et au contre-renseignement, au contre-terrorisme, aux communications, à la surveillance du champ de bataille et aux exercices physiques militaires. Tel était le programme de la formation de la mission au Mozambique (EUTM), à Chimoio, au centre du pays. Détails ici

(crédit : EUTM Mozambique)

Hargeisa (Somalie). Formation sur mesure 

Cette année, c’est l’équipe de la mission de soutien de l’UE aux capacités de sécurité maritime de la Somalie (EUCAP Somalia) qui a été chargée de la mise à jour des connaissances des cadres supérieurs des garde-côtes du Somaliland (prise de décision et questions juridiques). Un échange d’expériences utile aussi côté EUCAP, explique le chef de l’unité de sécurité maritime et des garde-côtes d’EUCAP, Kenneth Neijnes. Détails ici

(crédit : EUCAP Somalia)

Bamako (Mali). Justice militaire

La première session de la chambre criminelle du Tribunal militaire de Bamako s’est tenue le 10 novembre. Trois dossiers (pour des crimes d’atteinte à l’intégrité des personnes et aux mœurs) étaient inscrits au rôle d’audience. « L’un des résultats les plus importants [du] travail » de la mission de soutien aux capacités de sécurité au Mali (EUCAP Sahel Mali), salue son chef Hervé Flahaut, présent à la session. Détails ici

(crédit : EUCAP Sahel Mali)

Odessa (Ukraine). Les chiffres parlent aussi !

La défiance des Ukrainiens vis-à-vis des forces de l’ordre ou de la justice ne fait pas de doute. C’est le résultat d’une enquête régionale sur la sécurité communautaire, menée par la mission de conseil de l’UE aux forces de sécurité intérieure ukrainiennes (EUAM Ukraine). Les résultats ont été présentés opportunément au lancement du Dialogue sur la sécurité communautaire dans la région d’Odessa. De quoi nourrir les débats… Détails ici

Les patrouilles de police n’aident pas, c’est l’un des constats cinglant de l’enquête (crédit : EUAM Ukraine)

Londres. La lutte contre la piraterie maritime commence à terre

L’industrie du transport maritime est « l’un des principaux piliers de la lutte contre la piraterie ». L’opération de lutte contre la piraterie maritime de l’UE (EUNAVFOR Atalanta) au large des côtes somaliennes et du golfe d’Aden prend donc soin d’entretenir ses relations avec ses représentants. Rendez-vous a été donné à Londres, au siège de la Chambre internationale de la marine marchande. Les principales associations mondiales du secteur du transport maritime ont participé à la réunion. Détails ici

(crédit : capture d’écran B2/EUNAVFOR Atalanta)

Malaga (Espagne). Partage d’expérience hispano-ukrainien

Des gardes-frontières, des agents du service national des migrations, du service national des douanes, de la police nationale et du service de sûreté de l’État ont participé à une visite d’étude du centre national de coordination espagnol de gestion des frontières. L’idée était de leur « présenter les avantages de la gestion intégrée des frontières (GIF) » au travers d’un exemple de coopération transfrontalières et inter-agences. Cette mise dans le bain a été co-organisée par la mission de conseil aux forces de sécurité intérieure ukrainiennes (EUAM Ukraine). Détails ici

Ramallah (Cisjordanie). Coopération policière

La mission de police de l’UE dans les territoires palestiniens (EUPOL Copps) recrute des conseillers de police « très expérimentés » pour renforcer son soutien à la Police Civile Palestinienne (PCP). Un soutien bienvenu notamment dans les domaines de la cybercriminalité et des crimes environnementaux a expliqué son chef, le Major Général Yousif Helo, en visite dans les locaux de la mission. Détails ici

La délégation de la police civile palestinienne face à l’équipe de la mission de l’UE, avec à sa tête (à droite) la cheffe de la mission Nataliya Apostolova  (crédit : EUPOL Copps)

Pristina (Kosovo). Dons de matériel, du primaire au judiciaire

La mission de renforcement de l’état de droit au Kosovo (EULEX) a fait office de Père Noël avant l’heure, en livrant du matériel informatique et bureautique (15 ordinateurs, imprimantes, etc.) et de laboratoire à une école élémentaire de la capitale. Après avoir livré les clés de cinq voitures (et autres équipements) à l’Inspection de la police du Kosovo (PIK) et à l’Agence de gestion des urgences (EMA). Détails ici

(crédit : EULEX Kosovo)

Visite au Mali 

Une délégation de la facilité européenne pour la paix s’est rendue dans la zone de mission de Sévaré, le centre de formation de Koulikoro ainsi que le QG de l’EUTM MALI à Bamako. Une mission visiblement ravie « que la délégation ait pu se familiariser avec les exigences opérationnelles anticipées pour des considérations et des décisions ultérieures ». Que ceci est joliment dit… Détails ici

(crédit : capture d’écran EUTM Mali)

Réunion à Bruxelles

Loin de leurs bases, les chefs des 11 missions civiles de la PSDC de l’Union européenne, se sont retrouvés à Bruxelles mi-novembre.

(informations recueillies par Emmanuelle Stroesser)

NB : Pour tout connaitre ou réviser, n’hésitez pas à vous procurer notre ouvrage sur la PSDC

Lire aussi sur le B2 Pro (parus en septembre) :

Et aussi sur le blog : 

Emmanuelle Stroesser

Journaliste pour des magazines et la presse, Emmanuelle s’est spécialisée dans les questions humanitaires, de développement, d’asile et de migrations et de droits de l’Homme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.