(B2) Une petite équipe des forces armées britanniques va venir en soutien des Polonais sur la frontière avec la Biélorussie.

Cette petite équipe a un premier objectif : « explorer comment nous pouvons fournir un soutien technique pour faire face à la situation actuelle à la frontière biélorusse ». Cela suit un accord passé entre Londres et Varsovie. C’est aussi le témoignage d’« une longue histoire d’amitié » entre les deux pays « alliés de l’OTAN » commente le ministère britannique de la Défense via twitter vendredi (12 novembre).

Commentaire : cette aide peut sembler minimaliste et symbolique. Mais le symbole est important. Les Britanniques n’ont pas tout à fait oublié l’apport des militaires polonais dans la défense de Londres durant la Seconde guerre mondiale. Et avoir ne serait-ce que quelques militaires britanniques face aux garde-frontières et forces biélorusses démontre aussi que toute tentative d’entrisme biélorusse provoque une solidarité des Alliés.

(NGV)

NB : cette brève a été séparée de l’article mis à jour sur la mobilisation polonaise.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre newsletter