Excursion au sommet pour Borrell et Janša, pour le fun, les photos… et la politique (v2)

(B2) Alors que dans la vallée, la polémique enflait entre la Commission européenne et la présidence slovène de l’UE, le premier ministre slovène, Janez Janša, a emmené le Haut représentant de l’UE, Josep Borrell en balade dans les montagnes slovènes

J. Borrell, U. Bacovnik (la femme de J. Janša) et J. Janša (crédit : compte Twitter Janša)

La randonnée en montagne

Josep Borrell durant la montée dans les passages pierreux (crédit : twitter Janša)

Objectif : le plateau de Kredarica et le refuge Triglavski dans le parc naturel des Triglav. Le sommet a une importance particulière pour le pays, c’est un symbole de l’indépendance (1). Le montée est assez exigeante, sur un chemin aménagé et balisé, avec des pierriers, de type via Ferrata, cotée T2 à T4 dans les topos de montagne (selon l’endroit d’où l’on part). Le premier ministre slovène aime ces randonnées en montagne. Le tout a été documenté par de nombreuses photos diffusées par le compte twitter du Slovène. Une habitude. En septembre dernier, il avait ainsi convié son homologue autrichien Sebastian Kurz à venir crapahuter en montagne, comme le raconte le site d’actualité slovène siol.net. Josep Borrell, le Haut représentant de l’UE, adore aussi passer du temps en montagne. Et mêler politique et nature n’est pas pour lui déplaire ; Il était ainsi parti en randonnée l’année dernière avec le président serbe Aleksander Vučić en Serbie.

Une discussion très politique

La rencontre entre les deux hommes, l’un socialiste, l’autre passé dans les rangs conservateurs était apparemment sympathique d’après les images diffusées par le Slovène. Et elle peut paraître surprenante. Mais elle a plusieurs fondements très réels. Les deux hommes ont un riche passé politique et peuvent se dire certaines choses.

Plusieurs sujets de conversation

Le vice-président de la Commission européenne était, là, certainement pour faire passer un message, amadouer un peu Janez Janša le temps de la présidence slovène donc. Et il y avait aussi nombre de sujets diplomatiques à évoquer, à commencer par les Balkans. Le chef de la diplomatie européenne tient aussi à éviter toute politique parallèle de Ljubljana dans le dialogue Belgrade-Pristina, du type initiative visant à redessiner les frontières de la région. La rencontre était cependant déjà prévue d’avance, depuis septembre dernier lors de leur rencontre au Bled Strategic Forum, selon nos informations. De manière générale, « les occasions informelles telles que les événements sportifs ou les randonnées offrent une occasion utile de discuter en profondeur de nombreuses questions dans un cadre plus détendu, y compris de sujets problématiques ou difficiles pour lesquels les avis peuvent diverger, mais l’engagement est le meilleur moyen de les traiter », a partagé avec B2 le porte-parole de Josep Borrell, Peter Stano.

J. Janša et J. Borrell à la table du refuge, l’un des plus grands de Slovénie (crédit : Compte Twitter Janša)

Un échange très ouvert

« [Nous avons eu] un échange ouvert et approfondi d’opinions et de points de vue sur les questions les plus urgentes de la politique étrangère et de sécurité de l’UE » raconte Janez Janša. Entre autres : le Sahel, la Méditerranée, la question migratoire, les Balkans, l’élargissement, le voisinage oriental et l’État de droit.

(Nicolas Gros-Verheyde, avec Aurélie Pugnet)

  1. Le sommet a une signification symbolique pour la Slovénie, c’est un symbole national, de la souveraineté de l’Etat, et il figure sur le drapeau national. On dit que chaque Slovène devrait escalader le Triglav au moins une fois dans sa vie) et c’est une tradition nationale que d’y grimper.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.