Trois soldats suédois de Takuba blessés par IED au Mali

(B2) Les faits se sont produit mercredi (21 avril) en soirée près de Menaka au Mali. Un engin explosif improvisé (IED) placé en bord de route a éclaté au passage d’une patrouille suédoise partie prenante de la task-force européenne Tabuka.

Les Suédois ont mis à disposition de Takuba une quick reaction force avec des hélicoptères Blackhawk (Archives B2 – Crédit : Försvarsmakten)

Légèrement blessés

L’explosion a fait trois blessés légers annonce le ministère suédois de la défense dans un communiqué. Leur état n’inspire pas inquiétude. « Deux des soldats ont repris leurs fonctions » rapidement. Le troisième est resté un temps « sous surveillance médicale » à l’hôpital. « Il est maintenant de retour dans son unité ».

Le Premier ministre Stefan Löfven a adressé un message de « prompt rétablissement » . « L’automne dernier, j’ai rencontré certains de ceux qui servent actuellement au Mali. Je suis fier des efforts des Forces armées à l’échelle nationale et internationale – ses femmes et ses hommes méritent le plus grand respect de notre pays » a-t-il indiqué via twitter.

La Suède est aujourd’hui le pays qui fournit à Takuba son plus gros détachement étranger (lire : Takuba. Les Suédois sur place au Mali).

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.