Les 15 marins otages des pirates dans le Golfe de Guinée libérés

(B2) Les quinze marins du Davide B ont été libérés le 15 avril a annoncé son propriétaire, la société néerlandaise, De Poli Shipmanagement

(crédit : De Poli Shipmanagement)

Les quinze officiers et équipages (Roumains, Ukrainiens et Philippins) avaient été enlevés lors de l’attaque du navire, un chimiquier néerlandais battant pavillon maltais. L’attaque avait eu lieu vers 15h15 UTC, à quelque 210 nautiques au sud de Cotonou (Bénin), alors qu’il était en route de Riga (Lettonie) vers le port du Nigéria. Neuf pirates armés de fusils d’assaut type AK47 avaient réussi à monter à bord. Six autres marins du navire avaient pu échapper à l’attaque.

Ils sont désormais en sécurité annonce De Poli Shipmanagement dans un communiqué publié sur son site le 15 avril. Ils sont dans un état « relativement bon compte tenu des circonstances difficiles » dans lesquelles ils ont vécu ces quatre dernières semaines. Ils vont maintenant recevoir des contrôles médicaux et seront « rapatriés dans leur pays d’origine dans les plus brefs délais ».

(NGV)

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter