Dernières nouvelles des missions et opérations de maintien de la paix de l’UE – PSDC (novembre 2020)

(B2) Sur le terrain, les missions de la PSDC s’essaient au pragmatisme. Rapprocher la police des citoyens ne se décrète pas, mais se construit. Les équipes sont aussi à l’œuvre pour améliorer les lieux de formation et les conditions de travail des équipes locales

Kizevak (Serbie). Progrès majeurs dans la recherche de personnes disparues

L’utilisation d’images aériennes a permis de concentrer et préciser les recherches de restes humains dans un grand site de carrières de Serbie, à Kizevak. C’est le fruit d’un travail de plusieurs années, coordonné entre les experts de la mission « État de droit » de l’Union européenne au Kosovo (EULEX), de l’Institut de médecine légale du Kosovo et de la Commission du gouvernement serbe sur les personnes disparues. S’amorce maintenant le début d’un long processus avant d’identifier ces personnes. 1640 sont toujours portées disparues au Kosovo. Détails ici

(crédit : EULEX Kosovo)

Kiev (Ukraine). Doter les équipes de véhicules de patrouille

Neuf voitures de patrouille et neuf voitures pour les groupes mobiles d’intervention contre les violences domestiques, ont été livrées à la police ukrainienne, par la mission de conseil aux forces de sécurité intérieure ukrainiennes (EUAM Ukraine). Des équipements financés par l’UE dans le cadre du programme de « Soutien aux réformes de l’État de droit en Ukraine dans les domaines de la police et du ministère public et de la bonne gouvernance » (PRAVO Police), mené par les Nations unies (UNOPS). Détails ici

Les groupes mobiles d’intervention contre les violences domestiques reçoivent 18 voitures (crédit : EUAM Ukraine)

Bosnie-Herzégovine. Matériel et équipement médical contre le Covid-19

Blouses chirurgicales, couvre-chaussures et gants en latex. En tout, ce sont plus de 100.000 articles individuels qui ont été livrés à l’hôpital général Prim. Abdulah Nakaš, au Centre clinique universitaire de Sarajevo et à la protection civile à Zenica, par l’opération de stabilisation en Bosnie-Herzégovine (EUFOR Althea), pour aider au traitement des patients touchés par le Covid-19. Détails ici

(crédit : EUFOR Althéa)

 

Bamako (Mali). Des travaux aussi pour une école de déminage

La mission d’entraînement de l’Union européenne au Mali (EUTM Mali) est maître d’œuvre du projet d’extension de l’école de déminage des FAMa (Forces armées maliennes). Une salle d’instruction pour 40 stagiaires, un bâtiment de stockage pour le matériel spécialisé, et l’hébergement (pour 40 étudiants et 10 instructeurs) sont en chantier. Un projet financé par le Luxembourg. Détails ici

(EUTM Mali)

Mogadiscio (Somalie). Un générateur, des lavabos et des dortoirs… 

La mission EUCAP Somalia n’a pas chômé question travaux. En commençant par la livraison d’un nouveau générateur au quartier général (en cours de construction) des garde-côtes de la police somalienne dans le port de Mogadiscio. Détails ici

Le nouveau générateur livré le 22 novembre au port de Mogadiscio (crédit : EUCAP Somalia)

21 aires de lavage des mains ont été aménagées dans les commissariats de police autour de Mogadiscio, et à l’académie de police. Détails ici

Les commissariats de police de Mogadiscio bénéficient de nouveaux lavabos (crédit : EUCAP Somalia)

La mission est également à l’œuvre en soutenant la reconstruction de dortoirs (200 lits) pour les cadets de l’Académie de police somalienne. Détails ici

(crédit : EUCAP Somalia)

Somalie. Dialogue politique sur la piraterie

Le commandant de l’opération de lutte contre la piraterie (EUNAVFOR Atalanta), le général Planells, a participé au dialogue politique entre l’UE et les autorités somaliennes, et également rencontré des représentants du domaine maritime « afin d’intensifier les efforts et de renforcer les acteurs somaliens de la sécurité maritime ». Détails ici

(crédit : Eunavfor Atalanta)

Konni (Niger). Rapprocher la police et la population

Sur trois jours, 27 personnes d’ONG locales, de la police et de la magistrature, ont été réunies pour s’entretenir sur les sujets qui fâchent entre la police et les organisations de la société civile. L’initiative de la mission de soutien aux forces de sécurité intérieure et de la stabilisation du Niger (EUCAP Sahel Niger) a permis « d’identifier des problématiques » sur lesquelles travailler : la méconnaissance de la mission de la police et le manque d’un dialogue constant entre la société civile et la police. Détails ici

Photo de famille des participants issus des ONG locales, de la police et de la magistrature en compagnie des experts de la Mission. (crédit : EUCAP Sahel Niger)

République centrafricaine. Décorations

Le président de la République s’est déplacé pour la présentation au drapeau centrafricain de 1208 soldats des FETTA (Formation Élémentaire Tout Type d’Armes) de Bouar et Bangui. L’EUTM était là.

(informations recueillies par Emmanuelle Stroesser)

NB : Pour tout connaitre ou réviser, n’hésitez pas à vous procurer notre ouvrage sur la PSDC


Lire aussi sur le B2 Pro (parus en novembre) :

    Sur le blog :

    Et aussi tous les articles de notre rubrique missions UE (PSDC)

    Emmanuelle Stroesser

    Journaliste pour des magazines et la presse, Emmanuelle s’est spécialisée dans les questions humanitaires, de développement, d’asile et de migrations et de droits de l’Homme.