Au moins 600 militaires français atteints du coronavirus

(B2) Environ 600 militaires sont atteints du Covid-19, indique la ministre française des Armées, Florence Parly, aux Dernières nouvelles d’Alsace (Strasbourg) et quotidiens du groupe Ebra, le 4 avril.

Le premier patient civil est pris en charge à l’hôpital de campagne (EMR) déployé à Mulhouse le 24 mars (crédit : DICOD / EMA J.Chatelier)

Un chiffre approximatif reconnait la ministre. « C’est un ordre de grandeur, car il est évolutif. » (1) Cela n’a pas de conséquence sur l’aspect opérationnel poursuit-elle. « Nous suivons cela de très près, et adaptons nos dispositifs en conséquence. Je précise que notre posture opérationnelle n’est pas impactée. » (2). L’armée française compte une personne décédée : « un agent civil rattaché au service d’infrastructure de la défense, décédé il y a quelques jours ».

Deux commentaires

1. Le chiffre annoncé, rapporté à l’effectif total (265.000 personnels), donne un pourcentage de 0,2%. Ce qui semble très faible. Il est vrai que l’ensemble de cas dans la population (68.000 recensés aujourd’hui) donne un pourcentage de 0,1%. Chacun sait que cependant ce chiffre est largement sous-estimé en absence d’un test généralisé.

2. Quant à l’efficacité opérationnelle, on peut avoir un doute. La logique de précaution impose non seulement des distances minimales (par exemple dans les véhicules), mais aussi le confinement de toute personne ayant été au contact d’une personne testée positive. Cela implique que des unités entières peuvent (ou devraient être) confinées.

(NGV)

Mis à jour avec précisions sur la date, rajout de la photo et mis en forme des notes sous forme de commentaires

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.