Les oreilles de Donald Trump ont sifflé à Buckingham Palace

(B2) Diffusée par la chaîne canadienne CBC, la vidéo ne dure que 25 secondes. Mais elle a suffit à faire des vagues et gâcher la fin de la réunion au sommet de l’OTAN à Londres

Le président des États-Unis a annulé sa conférence de presse finale, à l’issue de la réunion, mercredi (4 décembre) « parce que nous avons tellement fait au cours des deux derniers jours ». Le programme était en effet chargé, entre les différends sur les dépenses des Alliés et les derniers ravages de la Turquie aux portes de l’Europe (lire : Une réunion au sommet de l’OTAN (3 et 4 décembre 2019) emplie de brouilles et d’amertumes).

La raison donnée par Donald Trump a certes du sens. Mais certains penchent plutôt pour une autre : le président s’est senti offensé par les commentaires rendus publics de quatre chefs d’État et de gouvernement, mardi soir lors de la réception organisée pour l’occasion à Buckingham Palace.

Aux côtés de la Princesse Anne, Mark Rutte (Premier ministre néerlandais), Justin Trudeau (Premier ministre canadien), Emmanuel Macron (Président français) et Boris Johnson (Premier ministre anglais), sont pris, semble-t-il, en flagrant délit de moquerie de Donald Trump.

Les quatre leaders ne le mentionnent pas de son nom, mais semblent bien parler de lui et de sa très longue conférence de presse. The Guardian a la vidéo en entier, enregistrée par la télévision hôte présente ce soir-là.

On y entend le Britannique Boris Johnson demander au Français Emmanuel Macron « C’est pour ça que tu/il étais/t en retard ? », et le Canadien Justin Trudeau répondre pour lui, sur le ton de la rigolade « il était en retard parce qu’il a fait une conférence de presse de 40 minutes »Le président américain est en effet connu dans le milieu pour faire des conférences de presse à rallonge.

Justin Trudeau continue : « Oui, oui, oui ! Il a annoncé … ». On voit le président français prendre la parole, mais sans que l’on puisse distinguer ses propos. Une chance pour lui. Puis le Canadien ajoute « son équipe était bouche bée ! ». La Princesse Anne commente également : « il a une voix plutôt sèche ». Écoutez, regardez

Donald Trump aurait par la suite qualifié le premier ministre canadien Justin Trudeau « d’homme à deux visages ». Il aurait alors décidé d’annuler sa conférence pour marquer le coup, selon certains observateurs.

(Aurélie Pugnet)