Les faux médias à la gloire de l’Inde essaiment

(B2) L’Inde a mis en place un réseau de 265 médias locaux, chargés au gré d’informations banales de disséminer des informations négatives sur son voisin et ennemi historique, le Pakistan. Ce que révèle l’ONG ‘EU DisinfoLab‘. Parmi ceux-là, un pseudo média européen, EP Today qui relaie des communiqués du Parlement européen, mais glisse de temps à autre soit une ode au gouvernement indien (An admirable vision of Prime Minister Modi by Raul Mckenzie) soit un article sur l’occupation du Cachemire par le Pakistan honni (1). EU DisinfoLab a découvert qu’EP Today était géré par des parties prenantes indiennes, liées à un vaste réseau de groupes de réflexion, d’ONG et d’entreprises du groupe Srivastava. « Nous avons également constaté que l’adresse IP du groupe Srivastava héberge également l’obscur média «New Delhi Times» et l’Institut international pour les études non alignées (IINS), tous basés à la même adresse à New Delhi, en Inde » expliquent les auteurs. Institut qui a été à l’origine de l’invitation de 27 membres du Parlement européen de la droite nationaliste (I&D) et des Brexiteurs à se rendre au Cachemire et à rencontrer le Premier ministre Modi.

(NGV)

(1) Le média avait utilisé ou des informations de Russia Today, mais uniquement pour gonfler son contenu éditorial et remonter dans le classement des sites.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.