Formation franco-britannique au Liberia

(B2) Un premier détachement d’instruction opérationnel (DIO) franco-britannique a formé une centaine de militaires libériens du 29 juillet au 9 août. Côté français, des sapeurs du 2ème régiment étranger de génie (2ème REG) ont encadré des formations sur la lutte contre les engins explosifs improvisés. Côté britannique, des fantassins du Duke of Lancaster’s Regiment ont partagé des savoir-faire propres à l’infanterie. Un détachement de l’armée de l’air espagnole a également contribué à la mission en fournissant un C-130 et son équipage qui se sont occupés du transport des hommes et du matériel.

Un officier britannique avec des soldats libériens. (crédit : EMA com)

Ces formations ont été dispensées au profit de la compagnie qui doit se déployer au Mali au mois de septembre en auto-relève, dans le cadre de l’opération de l’ONU dans ce pays. Les Français et les Britanniques ont complété la formation des militaires libériens avec des techniques bien spécifiques à la lutte contre le terrorisme. Les diplomates de ces deux pays ont rapporté devant la presse locale la satisfaction des formateurs européens, qui auraient témoigné d’un niveau de compétence satisfaisant pour ce déploiement. Ce sera la sixième rotation de militaires libériens au Mali depuis leur début de participation en 2013.

Les légionnaires déployés par la France appartiennent à l’unité de coopération régionale des éléments français au Sénégal (EFS). Son « pôle opérationnel de coopération » a vocation à fournir ce type de formations aux différents pays de la région.

(RM)

Romain Mielcarek

Romain Mielcarek est journaliste spécialisé défense et international. Correspondant de B2 à Paris, il collabore également avec DSI, RFI et Le Monde Diplomatique. Titulaire d'une thèse de doctorat en sciences de l'information et de la communication, il mène par ailleurs des recherches académiques sur l'influence militaire. Son dernier ouvrage : "Marchands d'armes, un business français" (Tallandier, 2017).